Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 06:25

Bonne nouvelle,

18 h 50 hier soir,

je choppe l'appareil photo pour faire le tour de mon chantier enfin terminé

et immortaliser la maison parée de ses volets odorants de peinture  fraîche !

Ben ma foi, ça a de la gueule comme on dit.

Nous avions parlé de foncer le ton,

on verra plus tard pour un changement de couleur,

pour cette année les trois pots de peinture gris-bleu sont terminés.

Allez j'vous montre une partie

Les volets fin !

Oh pi tiens, j'vous montre aussi le coin où s'éclata mon bac à peinture...

Du coup, le pot-cendrier est peint

(on le voit à peine, il est au pied de la gouttière

qui n'en est pas une)

Les volets fin !

Aujourd'hui se fera, comme par magie... le rangement de tout le matos,

puis le nettoyage pour passer à autre chose.

Peut-être rester dans la peinture tiens.

Ma voiture !

Quelques retouches sur la carrosserie...

Euh minuscules petits éclats que l'on voit à peine je sais,

oui mais Bibi les voit alors...

Au boulot ma fille.

Poursuivons ces quelques instants au jardin où

mon regard croise les dames-jeannes

Les volets fin !
Les volets fin !

mon fidèle compagnon me suit sur ces quatre pattes poilues,

(ah non, ce n'est pas mon homme qui suit à quatre pattes !)

fait des pauses,

se pose le derrière,

renifle,

se tanque devant un massif,

il entend quelque chose, statique il attend...

Rien.

Il repart suivant mes gestes,

arrêt au soleil.

Oui il est l'heure de la gamelle, il se rappelle à mon bon souvenir !

 

Les volets fin !

Sur ces quelques bafouilles,

je vous laisse vaquer à vos occupations.

Le week-end s'annonce magnifique

de belles sorties prévues partout en France...

Profitez les Zamis !

Une idée de sortie dans l'Oise...

Demain, si vous êtes du côté de Lamorlaye (à côté de Chantilly...)

je vous propose ceci...

une des plus belle mustang y sera, celle de mon frangin...

Oui nous avons les deux plus belles voitures du monde !

Si vous croisez ma belle-soeur et mon frère,

faites leur un gros bisou de ma part !

Pour les reconnaitre ?

l'immatriculation de leur bijou rouge ou vert est...

Non mais ça va pas ?

(renseignements en message perso pour ceux que cela intéresse)

Les volets fin !

pi du coup ensuite, comme vous êtes dans le coin,

un petit tour à l'abbaye de Royaumont...

ou à Chantilly !

C'est magnifique.

Bon week-end les zamis

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 06:20

Inspiration...

Inspiration...

Inspiration...

Que répondez-vous ?

Expiration !

Moi non !

je réécris :

inspiration...

Inspiration...

Inspiration...

Je cherche l'inspiration !

Quel exercice chaque matin que de vous écrire une petite bafouille sur le blog.

Je regarde le jour se lever,

le ciel se changer : du noir étincelant d'étoiles,

il passe lentement au dégradé bleu marine, jaune,orange flamboyant.

Vais-je tenter une sortie sur la route pour immortaliser l'instant ?

Non, ce n'est pas si exceptionnel que cela, tons pastels ce matin,

cela ne rendra rien.

Au loin, le motard de 7 h 20

fait ronronner sa machine sur la longue ligne droite...

Oh il est un peu en retard aujourd'hui...

Je tourne la tête vers l'écran,

ma page est blanche...

rose pour vous !

Inspiration...

Ben toujours pas là.

Alors, pour le moment,

je vais lui mettre un point final

 vous souhaiter une bonne journée et vous proposer un petit dicton

en ce jour de Saint Matthieu :

 

"Quand vient Saint Matthieu, le pinson fait ses adieux"

et

"Si Matthieu pleure au lieu de rire,

le vin en vinaigre vire"

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Dictons - citations -poésies et charades
commenter cet article
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 05:08
Bientôt...

Doucement mais surement, l'automne approche.

Le matin, les températures ont entamé leur descente,

la brume enrobe le paysage, jouant avec les rayons naissants du lever de soleil,

 la rosée ne se dépose plus que sur la prairie mais sur les pare-brises aussi,

bientôt il faudra gratter !

Le corps piqué au vif frissonne un peu,

se recroqueville alors, vite on se réfugie dans le premier pull venu.

Les rideaux aux portes et fenêtres sont sortis des armoires, 

chargés du parfum de l'été qui s'est incrusté lorsqu'il séchaient au vent,

et ont repris du service.

Bientôt,

les volets flambants neuf viendront les seconder

la maison se refermera alors jusqu'au printemps prochain

sur la chaleur de la chaudière rallumée et des feux dans la cheminée.

Les arbres se parent petit à petit de couleurs chaudes,

la rivalité et compétition de dégradés sur les feuilles ont commencé.

 La luminosité de fin de journée se fait plus rasante, plus douce

et sur le bassin des poissons cela donne une ambiance qui m'enchante.

Bientôt...
Bientôt...
Bientôt...

Ah les Zamis... l'automne c'est vendredi.

Noël approche !

N'est-ce pas chéri ?

Ha ha ha.

Ci@o

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 08:20

Un regard vers le jardin mais bizarrement une tâche gêne ma vision.

Oh mais qu'est-ce donc ?

Un papillon posé à l'extérieur de la vitre semble se reposer.

Mon poste d'observation est privilégié,

je peux prendre mon temps pour détailler cet Euplagia quadripunctaria,

prout prout,

que l'on appelle plus communément l'écaille chinée.

J'en sais des choses n'est-ce pas

et ça vous fait une belle jambe hein ?

Et bien non, je ne connaissais pas le nom de ce papillon en me levant ce matin,

et ma curiosité m'a poussée et..

de mes petits doigts musclés, j'ai tapoté sur le clavier,

cherché sur le net (merci Google) et du coup...

je me coucherais moins conne ce soir !

Le voici

Ecaille

Allez, vite je sors et fonce faire une photo de l'autre côté...

Ecaille

Quoi d'autre ?

Rien, car il n'a pas daigné ouvrir ses ailes,

bien dommage car dessous,

une autre paire est rouge vermillon

comme on peut le voir sur ces beaux timbres moldaves

Bonne journée à tous

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 06:13
Journée brocante

Petit flash-back sur ma délicieuse journée dominicale.

Y'a un moment où il ne faut plus déconner, la maison est grande certes,

la grange aussi... et du coup on entasse...

Des conneries, dans les armoires.

Mais pas que !

Certains cartons de notre déménagements, ouverts, mais non vidés

traînent et se meurent lamentablement sous la poussière...

Il était grand temps d'agir et de procéder à un sévère tri

(hum tout à fait relatif...).

En avant... débarrasser, jeter, donner et...

bah oui pourquoi ne pas jouer à la marchande histoire de s'amuser un peu...

Oh ça tombe bien y'a une brocante pas loin de la maison,

c'est parti, on s'inscrit.

Oui tout est trié, étiqueté, rangé dans des cagettes (plus facile à manier)

Oh Bibi est organisée... elle tient ça de son papa !

Hop là on met le réveil au cas où, mais mon cerveau n'en a pas besoin

et c'est un drôle de bruit qui me tire des bras de Morphée.

Nooon...

Il pleut comme vache qui pisse...

Et ben on s'en fout...

On a réservé une place à l'intérieur nananèreuhhhhh.

Pouetpouetpouet.
Certes nous prendrons un peu la pluie en vidant le coffiot

mais ce ne sera pas dramatique, z'avons la journée pour sécher.

Organisation en osmose parfaite, alors que j'étais,

ENCORE dirait mon homme,

à participer à la mise en malle des costumes de notre groupe samedi matin,

lui avait déjà chargé la voiture.

 7 h... En route.

Bon pied bon oeil, le coeur joyeux, tignasse et blouson mouillés,

nous cherchons notre emplacement les bras chargés de cagettes

montant jusqu'au ras du naseau...
Yeah première épreuve remportée.

On vide, on vide, on vide.

Non mais c'est incroyable ce que l'on peut accumuler comme merd...

Non pas vraiment merdiques,  mais des choses qui ne servent plus.

Les hyènes attaquent déjà...

s'est à peine s'ils ne fouillent pas dans tes affaires !

Ils te harcèlent de questions...

"vous avez des cartes postales ?"

"des pièces ?"

"des timbres ?"

Bah mon gars tu vas attendre hein... Tu verras bien tout à l'heure hein !

Ah les brocanteurs... sont gentils mais bien pénibles.

8 h... Sommes prêts...

Ouverture officielle des portes... et lâché de fauves dans l'arène...

Quel spectacle...

Une pensée pour Lucie A. qui de son poste d'hôtesse de caisse me racontait

le défilement de paire de fesses à hauteur d'yeux...

On en a vu des miches... Des maigres, des grosses, des belles, des grasses,

des celluliteuses moulées dans des leggings transparents...

des squelettors aussi, ça fait peur...

J'abrège mais il y a fort à dire sur ces corps obèses ou maigres,

si maltraités, il y a des limites...

Ouh que les gens sont tristes !

Souriez merd... Personne ne vous a obligé à venir que je sache...

et puis ça rend beau un sourire, ça illumine un visage...

Et les "look"... Non je ne me moque pas mais y'avait du lourd...

Quant aux coiffures, aux couleurs de cheveux,

aux mèches rabattues sur le front cachant une calvitie...

au gel luisant qui fait les cheveux gras...

aux cheveux d'aspect rêches paille comme dans les pubs...

Ouf...

Ceux qui puent du bec... ou le parfum tourné...

Ceux qui vont te mordre parce que tu ne baisses pas assez ton prix

et qu'il faudrait, en fait, que tu leur donnes l'objet...

Les rois du marchandage qui te prenne pour une truffe

et revienne à l'attaque dès que ton homme n'est plus sur le stand...

Oui ben je sais marchander aussi et surtout pour une histoire de robinet...

Ah le robinet de mon homme...

Oups pardon les robinets de mon homme...

Oui c'est un surhomme !

Il avait une belle paire, ohhh non SoSo tu déconnes...

Une paire de robinetterie dorée achetée par erreur,

et donc toute neuve,

qui étincelait sur la table.

Ah ça pète le clinquant et attire immanquablement l'oeil du badaud.

Combien ont tâté le robinet de mon homme...

le questionnant : "c'est de l'or ?"

Ben oui au moins...

Bref. Lot mis en vente le matin à 15 neuros...

marchandé à 10...

"Non trop cher mon ami, j'te donne 5... parce qu'il est en trois morceaux"

Non pas cassé, juste que le robinet est séparé des deux boutons

eau chaude-eau froide,

que c'est pour un lavabo avec trois trous."

Ils comprennent et repartent..

Mon homme s'absente...

Ils reviennent...

Reprennent un des robinets... Tâtent, soupèsent...

"C'est combien ?"

"10"

"J'te propose 5"

"Non, ça n'a pas changé depuis tout à l'heure...

mon mari vous a déjà baisé le prix tout à l'heure, dix pas en dessous"

"oui mais il est cassé le robinet, y'a un défaut, c'est ton mari qui me l'a dit"

Hophophop il me prend pour une truffe grave lui,

pi ils me tutoient, on a gardé les vaches ensemble ?

Ah mais... ils ne connaissent pas Raoul...

Non mais c'est pas parce que je suis une bonne femme

que je vais me laisser monter sur les panards non ?

Je leur tiens tête et ils repartent la tronche en biais.

Ils repasseront régulièrement toute la journée

tentant à chaque passage un nouveau marchandage.

Nous sommes coriaces nous aussi !

Zon que ça à faire ou quoi ?

Enfin, nous avons sauvés nos robinets dorés,

ils resteront avec nous encore quelques temps

à se morfondre dans leur carton...

Mais qu'est-ce qu'ils auront été pelotés, papouillés ces robinets !

Y'a un paquet d'empreintes et d'A.D.N. dessus.

Et puis..

Beaucoup de gens sympas aussi,

des sujets de Sa Majesté britannique toujours très classes et polis.

J'ai pu réviser mon anglais et me surprendre... Compréhension presque totale...

par contre...euh l'parlé... piou manque de "vocabulation" !

enfin ça ne revenait pas.

Bilan de la journée

Brouzouf... c'était pas le but, vendre des choses à 10, 20 ou 50 centimes,

on ne va pas loin mais qu'est-ce qu'on a gagné en place !

6 cagettes vides  sur 15 !

et puis bien rigolé surtout.

Les zamis je vous laisse à cette nouvelle semaine qui commence,

je souhaite bon courage à ma Dadoune...

et vous rappelle que le week-end prochain sera marqué par...

la fermeture du grand parc...

J'y serais dimanche avis aux amateurs...

On s'y retrouve si vous voulez.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 05:02

Peindre ses volets,

tu parles d'une histoire !

Oui ben, il y a des jours avec, et des jours sans comme on dit.

La journée avait bien commencé, le soleil était au rendez-vous,

le vent aussi... mais par douces petites rafales,

un temps bien agréable pour poursuivre mes travaux.

J'installe mon échelle, je grimpe

et vas-y que je te gratte, que je te brosse, que je te ponce...

Et je redescends...

pour faire mon mélange d'accroche,

puis remonte avec mon bac de peinture, le pinceau et le rouleau...

Hop hop hop...

Et ça sifflote, ça chante, les rayons du soleil me donnent le coeur joyeux

et le geste leste.

Lou lou lou.. la vie est belle...

Et je descends, je te déplace l'échelle, toujours bac et pinceau en main,

radio dans la poche du tablier pour écouter les Grosses têtes

(oui j'ai quitté Europe 1... )

et remonte.

La la laaaa (C'est bibi qui chante ça)

fhu fchu fchu (euh là c'est Bibi qui siffle maintenant,

ah oui je l'écris bien le sifflotement, enfin je fais ce que je peux)

Super ça avance bien, faudrait que je me décale  encore un peu...

 que je place et cale mon échelle dans le coin...

Zou je redesc...

à peine ai-je décalé mon pied que...

Ahh...

Ahhhhhh...

Noooonnnn...

Mais que se passe-t-il ?

Oh non put... de bord... de merd...

Je viens de faire une boulette...

The méga boulette...

Devinez quoi ?

Non je ne suis pas tombée !

Mais...

Mon bac plein de peinture...

ben il a glissé ce con...

de trois ou quatre mètres de haut...

il s'est fracassé la tronche

sur le double pot de fleurs qui sert de cendrier à nos invités

et s'est fendu la gueule (ouais pas moi !) en plusieurs morceaux...

projetant gouttelettes et paquets de peinture sur les murs

oui LES murs... pour faire un coin... faut deux murs, patate !

pi la gouttière a morflé aussi...

Oh bord.. de merd...

Je viens de vous faire du Jackson Pollock mais monochrome.

Oui cela a un certain style...

Ben j'aime pô !

et ma rage aussi a du style !

Grrr...

Quelle perte de temps, faut nettoyer vite fait

et vu que ce n'est pas de la peinture à l'eau

mais qu'il faut utiliser du "huit" pour nettoyer,

c'est plutôt chiant et contraignant comme tâche...

Hein c'est quoi le "huit" comme diluant ?

Un liquide super efficace... qui pue un peu...

Ben, vous savez, c'est du "huit" quoi...

du "huit spirit"...

(petit clin d'oeil à quelqu'un qui se reconnaîtra..)

Ah ah du white spirit !

Ah j'enrage... et ce mur en crépi... la peinture est incrustée...

Grrr... Je bous...

Je frotte méticuleusement avec une brosse

que je trempe délicatement dans un petit pot de verre...

Beurk je déteste cette odeur...

Ah... ce gris bleuté... je te hais...

On aurait dû faire ça en beige rosé... couleur mur quoi !

On n'aurait rien vu.

Pi on aurait dû utiliser de la peinture à l'eau...

Rrrrrr...

Ah quelle aventure,

quelle mésaventure devrais-je dire...

Plus tard...  C'est au tour de mon homme d'oeuvrer...

En déplaçant mon perchoir...

Paf il fait tomber la marche amovible en alu...

Cette truffe est tombée sur...

(je parle de la marche pas de mon homme, soyons clair)

le petit pot de yaourt en verre qui m'avait servi de contenant à "huit spirit"...

Trop fort mon homme, il fallait bien viser pour péter le verre !

Ben il a réussi...

ELLE a réussi.

Paf dans le mille. Jackpot !

"the same player... plays again"

Direct, la marche s'est jetée dessus, elle aurait pu tomber à côté...

Non !

Put... c'est précis une marche quand ça veut... ça vise bien... C'est agile...

Faites gaffe les Zamis.

Ben voilà, après le sol peinturluré de "huit" et de peinture,

une petite couche de verre brisé est du meilleur effet je vous assure.

Promis juré craché, hier, nous n'avions pas organisé de concours,

c'est juste que...

Ouaip nous sommes toujours en parfaite osmose tous les deux,

même dans les conneries !

Enfin, positivons, il faut toujours positiver,

plus qu'une paire de volets à refaire...

On avance !

 

Bien qu'il soit très tôt,

que la nuit nous recouvre encore,

je vais tenter de vous faire une photo des dégâts réalisés

par le bac à peinture sur mon cendrier de jardin...

Je reviens... je sors...

Ouhhh ben ça caille les zamis, le ciel est sublime,

mais ça caille...

la lune et les étoiles étincellent.

Mais recentrons-nous sur mon cendrier...

Vous allez voir comme il est beau...

 

Peindre
Peindre

Sympa non ?

ça fait poterie de Vallauris non ?

Ah ben si, un peu merdique quand même...

Oh pardon pour ceux qui aime...

Ok ok je n'ai rien dit..

tout n'est pas moche à Vallauris !

Pi chacun ses goûts hein ?

Ce cendrier est simplement composé de deux pots de fleurs en terre.

Un petit (ici pot à muguet) que l'on retourne dans un plus grand.

Le plus grand étant bouché au fond.

Les fumeurs peuvent ainsi écraser leur clope sur le petit

et glisser leur mégot par le trou.

Hop là, adieux mauvaises odeurs de cigarettes froides...

et risque d'incendie provoqué par un mégot mal éteint s'envolant l'été...

Peindre

Pour l'idée et l'astuce on dit...

Merci qui ?

Merci Bibi !

Belle journée à tous

et vous... souhaitez-moi...

bonne peinture !

Repost 0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 08:02

Eh ben...

C'est pô trop tôt !

J'ai bien failli attendre...

Je désespérais...

Pensant même qu'il n'existait plus...

Qu'il avait été sucré, effacé, dispersé

(oui façon puzzle, je vois qu'on suit le mouvement !)

C'était limite scandaleux...

Mais de quoi je peux bien vous causer...

Ah non pas les J.O. 2024 à Paris...

M'en fous grave du moment que je peux les mater à la télé,

peu m'importe qu'ils soient ici ou là-bas.

Je vous cause de la série qui passe sur FRANCE 4...

Une saison au Puy du Fou...

(à revoir ici)

L'épisode inédit passe le soir du lundi au vendredi à 20 h 20

et depuis 14 épisodes...

PAS UNE SEULE ALLUSION

à mon spectacle favori...

A mes chouchous...

Ceux qui me poussent à hurler comme une débile dans les tribunes

à chaque prise de risque...

Peux pô me retenir... J'y peux rien...

C'est plus fort que moi...

Sauf quand Hélo est à mes côtés... Elle a honte... alors...

chut... je bous intérieurement !

Ah mais le 24... ouh ça va gueuler sévère !

Je vous parle de...

Pas trop tôt !
Pas trop tôt !

Oui du "Secret de la lance" !

Non mais c'est vrai quoi...

Et ce n'est pas juste parce qu'il se situe à côté de notre village

et que le chéri de fifille s'y transforme en Saint-Michel...

 

Pas trop tôt !

Juste que j'adore la voltige.

Bref j'ai hâte de voir quelles images ont été filmé,

jusque-là, les prises de vue sont magnifiques.

Et si j'établissais mon classement de préférence des spectacles...

Rrrrrr roulement de tambour....

en 1... "Le secret de la lance"

en 2...Rrrrrrr

celui qui me tire les larmes et me prends aux tripes à chaque fois...

j'ai nommé..."le dernier panache"

non en fait il est à égalité avec le premier !

puis... en 2...

"Le bal des oiseaux", "Le signe du triomphe"

(la course des quadriges... ah j'adore,

surtout le vert, il pète la classe !)

et "les mousquetaires de Richelieu"...

Merde y'a aussi Verdun... les chevaliers de la table ronde...

Bouh je crois que j'aime tout...

Allez soleil... levé...

vent calmé...

puis stoppée...

je file à mes volets !

A tous, bonne journée

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Puy du Fou
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 06:17

Ca y est, je crois que cette fois-ci, il est bien barré !

Il a pris sa valise,

dans laquelle il a plié le ciel bleu,

renfermé le soleil

 capturé la chaleur et les hirondelles...

Depuis...

y'en a un qui est nostalgique...

Il regarde dehors l'air triste, la vue basse...

impuissant face à la pluie et le vent qui ne cessent de jouer avec les éclaircies,

il attend derrière la fenêtre et se réchauffe au moindre rayon de soleil...

Adieu été

Il reprend ses habitudes hivernales,

et court de zone en zone pour prendre son bain de soleil !

Adieu été

Côté humain...

Ben j'ai fait ma valise aussi...

Les robes, les shorts et vêtements légers ont trouvé place aux archives...

Le constat est bien triste...

l'été est passé trop vite.

La remise en état et peinture des volets avancent doucement...

Y'a des surprises !

Y'a du pourri !

enfin cela progresse... monter et descendre de l'échelle...

ah j'adore c'est mon côté rêve de pompier qui revient au galop !

décaper, poncer, peindre...

J'en suis où ?

Un volet à refaire entièrement par mon homme,

 un autre à bidouiller

(faut bien qu'il s'occupe aussi !)

et un volet à décaper.

Le reste a reçu soit une couche d'accroche

soit l'accroche et la première couche. 

Je pense qu'en fonction du temps, tout sera terminé la semaine prochaine,

j'vous ferais une 'tite photo ensuite.

Pas bien grisant tout ça non ?

Mais bientôt la reprise dans l'atelier...

Des projets de vitrines, une commande pour ma copine Anne.

Patience les Zamis.

Allez bonne journée et @ demain !

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 07:30

Ouh mais il est bien tard ce matin...

Je viens juste de terminer mon p'tit déj

et donc voilà que ma première journée de la semaine 37 est bien compromise

voir foutue !

Ah je déteste me lever si tard.

Mais quoi que c'est donc qu'il se passe ma fille ?

Ben euh c'est à dire que je me suis couchée fort tard...

Mais qu'est ce qui te pousse à te coucher à pas d'heure ainsi ?

Encore une Cinéscénie ?

Ah Ah, non que nenni...

Mais quoi donc alors ?

Ben j'avoue... C'est pour quelqu'un...

Impossible de ne pas regarder...

et de le voir gagner !

Ouiiiiiii je vous parle de Rafa !

Hop là... Il a gagné l'US OPEN

Youhouuuuu !

 

La bonne taille...

Hum le rose lui va si bien !

et encore la photo modifie largement la couleur,

il portait du rose fuschia !

Magnifaïque.

Bref quel beau match face à un adversaire qu'il connait depuis ses 12 ans !

hé non pas d'erreur de frappe les Zamis...

attendez j'vous ai trouvé un petit article là-dessus

c'est par ici

Ouh il est déjà craquant le petit Nadal à cet âge.

Si effectivement à l'époque ils faisaient la même taille...

hier on avait l'impression de Rafa était un nain...

Euh il mesure pourtant 1,85 m !

et Anderson alors ?

Whaou quel gabarit !

Il atteint les 2,03 m !

La bonne taille...

et la bonne taille c'est...

Laissons Coluche nous l'expliquer :

"Mon père disait toujours : la bonne longueur pour les jambes, 

c'est quand les pieds touchent bien par terre".

 

Sur ce les Zamis, je file sur mon vélo...

Ci@o

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Tennis
commenter cet article
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 08:18

Et voilà... c'est fini...

Le livre de la saison 2017

s'est refermé sur une dernière Cinéscénie émouvante

où chacun retenait plus ou moins bien ses larmes,

une magnifique fête dans la cour du château,

un feu d'artifice magnifique "époustoufiflant"

et des puyfolais toujours aussi gourmands et assoiffés !

C'est incroyable de voir que 1 h 40 de spectacle

peut autant dessécher et affamer les gens.

Vous avez déjà vu des fauves à qui on lance une carcasse...

Ben voilà... tout est dit !

Avant le spectacle je suis retournée sur la zone de pêche d'Emilie,

afin de déployer les drapeaux rangés à la va-vite la veille.

Marion G. m'avait devancée.

J'en ai profité pour faire une petite photo de la vue

que nous avons du haut de cette tour.

Vous allez voir, c'est magique.

Tout est en ordre, le calme avant la tempête.

Ah non ! du calme pour la dernière, Monsieur le faiseur de temps !

Allez grimpons ensemble les marches des escaliers en colimaçon..

Faut pas avoir de la guimauve dans les guiboles moi j'vous l'dis !

Un dernier effort...

et...

Ce matin il y a au moins deux heureux dans la maison...

Mon homme qui retrouvera ma présence les soirs de week-end

et mon gros Fangio, qui a déjà squatté mon sac,

me signifiant ainsi qu'il en avait ras-le-bol

de m'attendre à se peler le poil dehors jusqu'à deux ou trois heures du mat'.

Allez, j'vous rassure j'y retourne la semaine prochaine !

Mise en malle des costumes, rangement et ménage de la cabane

et...

petit barbecue pour mettre un point final à cette saison,

(oui parce que l'effort dessèche et affame !)

et laisser le village de l'ile s'endormir pour l'hiver.

Un message particulier à Marie-Laure qui quitte notre groupe

pour en rejoindre un autre.

Merci de m'avoir si gentiment

et patiemment guidée lors de ma première saison parmi vous.

Tu vas nous manquer.
Promis, je prendrais soin de notre magnifique costume de Spirou favori !

un dernier mot...

Euh chéri ?

L'atelier couture... ben ça ne reprend pas tout de suite...

du 25 septembre jusqu'à fin octobre je vais être à la maison !

Ah oui, parce que le 24... c'est le dernier jour du Grand parc !

et ça... J'y serais.

 

Bon dimanche à tous !

Voir les commentaires

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 07:42

Alors que ce soir sera la dernière...

L'avant-dernière restera mémorable...

Si le soleil est étincelant ce matin,

que le ciel s'est déchargé de son lourd manteau de pluie,

non, rien ne me fera oublier la soirée d'hier.

Oh soleil tu as intérêt à envoyer du lourd aujourd'hui,

faut que nos vêtements de costume soient secs pour la der !

Oui les Zamis, ce soir sera la dernière Cinéscénie de la saison 2017...

Oui déjà...

Avant de vous raconter la mésaventure d'Emilie,

je vais vous montrer le nouveau décor de cette année

ce que l'on appelle "le rempart" où nous intervenons en plusieurs points.

Credit photo le "Puy du Fou"

Credit photo le "Puy du Fou"

C'est magnifique non ?
 

Sur cette photo, tout à fait à gauche,

vous pouvez admirer la grosse tour ronde...

Au sommet vous apercevez deux drapeaux...

Hé non ! ils ne tiennent pas tout seul, y'a ni magie ni technique pour le coup !

Ce sont deux femmes de notre cabane

qui ont ce rôle de "porte drapeau", plus une autre qui est "aide accessoire".

Ces drapeaux sont immenses,

et hier, le vent et la pluie les rendaient lourds et incontrôlables

surtout pour Emilie, petite et toute mince.

J'vous raconte...

On a failli perdre Emilie...

Elle a mené une guerre sans merci contre...

Pour cette seconde scène de la "Quintaine",

étant "aide accessoire" hier soir,

(le rôle consiste à aider à la descente et au rangement de ces dits drapeaux)

j'étais cachée sous la plateforme, en attente avec Kevin S.

papotant sur la future difficulté à l'allumage des torches, 

mes copines au-dessus avec leurs drapeaux en pleine lumière,

nous subissions tous les quatre les tourments de Dame nature en furie !

Tout à coup... un premier gros coup qui résonne sur le sol...

Hein quoi du tonnerre ?

Puis un second...

Ah oui il pleut, il pleut...

Hum bizarre ces bruits...

Non ce n'est pas de l'orage ça...

Je sors de mon abri anti-pluie... qui ne protège rien du tout,

jette un oeil vers le haut... et là...

je vois les pieds d'Emilie qui décollent...

le mât du drapeau qui se soulève et retombe violemment..

bam.... un troisième bruit.

Je comprends le souci...

La pluie a alourdi la toile et le vent s'amuse avec Emilie...

Oh la vache !

Non mais vent et pluie vont me la pulvériser façon puzzle !

Mais... On dirait qu'elle est en train de pêcher...

vous savez la pêche au marlin, la pêche au gros...

Ben Emilie hier soir c'était ça !

Elle s'arque boute, tire, manque tomber...

tire à nouveau... le mat se soulève, retombe,

elle ne remonte pas de carpe...

elle décolle aussi mais reste debout et lutte contre le vent,

son frêle corps forme un angle à... voyons... pas loin de 60°  mais résiste...

Boum... re le mât qui cogne...

Vite...

Je monte par le minuscule escalier,

et me retrouve à quatre pattes aux pieds d'Emilie,

à cramponner ses jambes comme je peux...

Sauf que le vent est fort... le drapeau s'est coincé dans  la muraille...

Triple buse va !

Quelle lutte...

Enfin la musique stoppe, la lumière s'éteint...

Je tire un grand coup sur le drapeau qui ne fait plus le fier et se détache...

Nous redescendons...

trempées jusqu'aux os... et ce n'est que le début du spectacle !

Débriefing de nos frayeurs surtout pour Emilie,

et très vite... des rires...

Je cours ensuite pour mon second vrai rôle... à l'autre bout de la scène...

Au village des Ouches, jouer la "vie quotidienne"

et traverser le grand gué fourche à la main...

Youhou, dans le noir total... ben oui il pleut encore et toujours...

et la lune... ben elle est planquée derrière les nuages

et n'est pas là pour nous aider un peu...

Je cours et traverse la scène du  "secret de la lance"

de flaques en mare de flotte bien boueuses...

Je ris toute seule...

En essayant d'éviter ce que je pense être des flaques...

Oouh la vache... plouf, celle-ci est plus profonde !

Mauvais calcul, mauvaise vision !

Je manque m'étaler...souplesse d'ex-gymnaste me fait retomber du bon pied...

Plouf... plaf... plouf...

Et voilà, la serpillère trempée pour son second rôle, prête et fidèle au poste !

et ainsi toute la soirée...

Que de solidarité, gestes prévenants pour les unes ou les autres,

organisations du tonnerre dans la cabane

pour aider celles qui rentrent trempées,

suspendre les costumes ruisselants etc...

Un souvenir exceptionnel mêlé de grelottements, frissons et rires,

le tout arrosé d'eau de pluie bien entendu...

Et ce soir... La dernière...

Encore une belle saison qui se termine..

et déjà hâte d'être en 2018 !

Merci à tous les "hauts perchés" pour ces 29 représentations

et un immense merci aux courageux spectateurs en mode éponge,

d'être restés hier soir sur leur siège...

 

Bon week-end les Zamis

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Cinéscénie
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 06:38

Ah la corvée des courses...

Oui mais...

trop bien lorsque tu découvres à l'entrée du magasin

un présentoir à B.D. qui pète le rose bonbon,

et sent déjà la rigolade à plein nez....

Je suis comme une ado,

et ce numéro 15... fait irrésistiblement le saut vers mon caddie.

Achetée au départ pour nos enfants il y a plusieurs années,

cette B.D et son petit héros à la mèche blonde me fait rire.

Nous avons tous les albums.

Vite rentrée, courses déballées, rangées,

hop un petit café et se poser pour ouvrir

ce livre qu'on ouvre... comme un bonbon...

Délicatement je tourne la page de couverture

et déjà le premier dessin me faire sourire...

Je déguste.

Ah quelle ambiance...

Tous ces personnages tellement bien observés,

on les a tous côtoyés un jour, c'est extra.

Ils sont tous là, les copines, les copains,

le meilleur ami,

la maitresse (qui me fait tant penser à ma prof de latin !),

les fêtes, la récré, les problèmes de société etc...

48 pages de bonheur pour des fous rires en pagaille !
Je vous parle là de "Titeuf" et la sortie de "à fond le slip".

Il grandit lui aussi, vit avec son temps et le téléphone,

aborde des sujets parfois délicats toujours avec ce petit soupçon d'humour.

A lire, relire, regarder, observer

car mes éclats de rire sont aussi pour les détails,

même en arrières plans il y a des petites merveilles à découvrir.

Quant au texte... des petites perles.

Ouaip j'adore et ça fait du bien !

Merci Zep !

Tchô les Zamis belle journée à tous.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Je suis entrain de lire...
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche