Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 07:31

Le matin, c'est toujours pareil...

une fois levée,

je me présente devant les rideaux d'une fenêtre de mon atelier,

comme une surprise que m'offre la nature,

je suis impatiente de découvrir les couleurs du temps de la journée future.

Alors d'un geste vif et précis,

je saisis le tissu fleuri

et fais glisser les anneaux de bois sur la tringle...

cchhhhhhhiiii.

Encore deux étapes et je saurais si je dois ajouter sur mon t-shirt,

une petite laine comme on dit.

Délicatement, je fais pivoter la poignée de la fenêtre

pour atteindre enfin les volets de bois bleu-gris...

Ouvrir le battant de droite, puis celui de gauche,

pour les bloquer sur la pierre de granit...

et...

Ah qu'il est bon d'ouvrir ses volets sur la campagne...

Les premières lueurs du soleil qui illumine le ciel,

les arbres, les oiseaux qui chantent déjà,

les douces couleurs de l'automne.

Il fait doux ce matin encore.

un paradis...

Sauf que... là-bas derrière ce magnifique chêne...

Ah oui... J'ai oublié de vous donner un paramètre important...

L'agriculteur qui y pomponne son champ

est passé hier,

et contrairement à l'ancien propriétaire,

il nous a laissé une route magnifiquement crottée...

Oui bien dégueulasse la route,

mais nous sommes à la campagne, cela pourrait paraître normal.

Un constat, oui juste un constat :

l'ancien agriculteur, en 9 ans que nous sommes là,

avait toujours cultivé son champ lui aussi

et n'avait jamais laissé une telle merde...

Ah il devait avoir un tracteur magique, qui absorbe à la sortie du champ

les mottes de terr...

les mottes de quoi ? de terre ?

Ah non non....

Un mélange de terre et de merde, de quel animal provient-elle...

Je n'en sais rien, je ne suis pas merdathologue,

peut-être un "puantausore violentis"

Ah qu'il est bon d'ouvrir ses volets le matin sur la campagne.

quel paysage bucolique...

La route est sale, ce n'est point grave, le temps et la pluie feront leur oeuvre.

Sauf que depuis hier, le vent est passé au sud-ouest

alors que l'agriculteur a déversé des tonnes de lisier

et pas d'eau de rose...

à l'ouverture de tes volets...

ah qu'il est bon d'être à la campagne...

Paf tu te prends dans la gueule, les naseaux et les poumons,

les senteurs rurales...

Ah quelle divine odeur purinée...

Vite refermer la fenêtre...

Admirer le paysage...

Oui ce n'est pas grave tout cela,

juste une route immonde

et son parfum d'ambiance un soupçon dérangeant qui va bien avec,

parfum que l'on appellerait le

"j'te fout des hauts le coeur tout de même..."

Vivement qu'il retourne son champ,

que le vent tourne.

Vive l'ouverture de tes volets à la campagne,

et sa fermeture surtout.

Belle journée à tous.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dad 22/10/2020 12:37

Holala ! Quelle misère ....... Degueulasse !!! Bonjour les pneus des voitures ...

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne