Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 08:51
Dimanche 30 Mai 2021

Bonne fête à toutes les mamans !

Partager cet article
Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 06:23

Bonjour les Zamis !

Continuons notre réparation de Bouddha.

Jour de cata numéro 5.

Hier de bon matin,

mon homme partit dans son carrosse flamboyant

quérir une nouvelle bombe de mousse expansive.

En début d'après-midi, après notre café,

nous voilà déjà affairé au chevet de notre sage personnage.

Toutoulou... toutouttoulou...

Comme sur un air de samba mon homme secoue la bombe

dans tous les sens pendant trente secondes puis enclenche le tuyau,

s'approche de Boubou le Bouddha

et délicatement appuie sur la targette...

Pchiiiiiiiiiiitttt... Pchiiiiiiiiiiiiiitttt... dans les interstices.

Hum un peu le bruit de la bombe de chantilly que tu déverses directement dans la bouche, jusqu'à t'en faire éclater les joues.

Surtout quand tu fais ça en cachette,

que discrètement tu choppes la bombe de chantilly

sagement endormie

dans la porte du réfrigérateur

et que tu t'envoies dans la goule ta petite dose de crème bien fraîche

et que...

le pchhhhhh te trahit...

Ah Ah Ah, non mais quelle éternelle et incorrigible gourmande je suis !

Oh ça va hein,

je suis certaine que je ne suis pas la seule à faire ça !

d'ailleurs pour être très précise,  ça fait plutôt

Pchrrroouuuuuuuuuuuu... Pchrrrroouuuuuuuuuu...

Un pchrrroouuuu au son bien grave et sourd...

Oh oh on dirait bien que notre ancienne bombe était trop vieille...

le débit avec celle-ci se fait plus rapide et semble être plus liquide.

Pchroouuuu... un peu là encore, et ici chéri... Pchroouuuuuu...

Juste ce qu'il faut mais pas trop car cela va gonfler ne l'oublions pas...

Ah voilà c'est bien comme ça.

Après cette seconde dose,

je ne remets pas de poids puisque le couvercle semble être soudé

avec la précédente injection.

(oui c'est son vaccin anti-covid à lui !)

Puis chacun retourne à ses activités de la journée.

Un bricole une plaque d'aération pour les arrivées d'eau,

l'autre crochète un peu devant son magazine de la santé sur France 5,

puis un peu de couture, de repassage etc...

Lorsque mon homme débarque dans l'atelier avec cet air sérieux

des circonstances catastrophiques

mais avec ce petit rictus là au coin de la bouche,

que je connais si bien,

qui semble retenu et ne demande qu'à éclater en fou rire...

"Chérie vient voir... le Bouddha a fait caca..."

...

...

...

Euh oui les Zamis, par ces petits pointillés,

je viens de descendre l'escalier à toute vitesse,

traverser le salon, puis la cuisine pour atteindre la salle de bain

où repose le Bouddha.

Dehors il y a trop de vent c'est saoulant donc il est à l'intérieur,

la tête renversé dans le bac à linge sale,

en position du poirier, ça le changera un peu !

Et là... Eclat de rire...

Pour ma frangine, qui se demandait ce qu'était la mousse expansive...

tu vas voir le résultat...

C'est somme en pâtisserie

si tu mets trop de levure dans ton gâteau ben...

Le résultat d'une mini-cata sur la grosse cata...

Notre ancienne bombe était certainement périmée et la nouvelle par contre,  bien fraîche !

Dans la salle de bain, il y a désormais une oeuvre d'art,

oui car à ce niveau, cela devient de l'art et du cochon bien entendu !

Oui bien cochon... ou éléphantesque,

car on y voit nettement la tête d'un éléphant

qui aurait une tumeur au bout de la trompe...

Etre fan de Dali mème à voir les choses... autrement !

Vous avez hâte de découvrir ce qui s'est produit ?

Ce qui m'a fait rire ?

Il va y avoir du nettoyage dans l'air...

Allez je vous montre, riez bien !

Vendredi 07 mai 2021

C'est beau non ?

Le bac à linge a pris cher le pauvre...,

le fond du Bouddha s'est soulevé, à cassé...

pour sûr ma bonne dame,  c'est certain,

il n'y a plus de creux à l'intérieur !

On va attendre que ça sèche, pour découper le surplus au cutter,

nettoyer les bavures à l'acétone et puis enfin faire les finitions.

La suite très bientôt, certainement lundi.

Demain je vous donne une première étape de ma recette de fraisier.

Bon week-end les Zamis

Partager cet article
Repost0
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 07:28

Cata Bouddha jour 4.

Allez c'est parti.

La mousse expansive n'étant pas encore sèche,

nous attendrons une journée supplémentaire pour en ajouter.

En attendant, je m'installe dehors, à l'abri du vent...

avec mon matos opératoire,

action du jour : rebouchage ou rebouchages
 

Je colle les dernières pièces repositionnables

et mets un trait définitif sur les plus petits morceaux qui partiront

à la poubelle, il y a un moment où il faut être sérieux

et agir dans le possible des choses.

Ensuite, pour plus de précision et de flexibilité,

je vais utiliser mes couteaux à peindre en guise de spatule.

Je viens reboucher les gros espaces avec un enduit pour extérieur

qui sèche en une heure.

Cela avance bien.

Je suis satisfaite et en fin de journée,

il a retrouvé sa splendeur et trône fièrement sur la table de jardin

en attendant la suite de ses soins.

Je pense qu'il ne m'en veut pas :-)

Jeudi 06 mai 2021
Jeudi 06 mai 2021
Jeudi 06 mai 2021

Je dresse ensuite la liste de mes prochaines actions :

- ajouter de la mousse expansive,

tout en positionnant le fond et mettre des poids !

- poncer et selon le résultat, reboucher encore si besoin

- peindre et patiner

- agir sur les fissures volontairement ainsi pour créer mon Kintsugi

(réparation filet à l'or)

Ben ma poule il y a encore du taf, mais ça, j'aime !

De plus, ce matin brillera,

contrairement au ciel du moment,

sous le signe réjouissant de la pâtisserie.

Le fraisier annuel pour fifille est en vue...

Un an de plus samedi.

Je commence aujourd'hui par la génoise

et la crème pâtissière

qui se transformera demain en crème mousseline.

Tiens, c'est une idée, je pourrais vous donner ma recette...

Bonne journée les Zamis.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 07:35

Lendemain de la catastrophe Bouddha : jour 2...

(le jour 1 étant le jour de la casse bien entendu)

La nuit portant conseil,

plusieurs idées me sont venues,

je passe donc à l'attaque.

Muni de mon super tube de colle contact néoprène,

je me suis attelée à cette lourde et minutieuse tâche

de recoller les morceaux les plus importants.

D'abord voir ce qui est possible de faire.

Je n'ai pas intérêt à me planter

car c'est la base qui est la plus endommagée,

et pour sûr ma bonne dame, c'est qu'elle soutient tout !

Si c'est mal fait, pouf tout s'écroulera !

Hum je commence par me dire

"je ne vais jamais y arriver ! c'est un travail colossal !"

je tourne et retourne les morceaux sans trop toucher les bords,

papa m'ayant expliqué un jour, que dans la casse d'un objet,

les bords sont les plus fragiles,

et ne pourront se remettre correctement que s'ils n'ont pas été endommagés.

Hum fastidieux chantier ma poule...

Je positionne, réfléchi,

trouve les pièces qui s'emboîtent correctement,

reprends espoir,

encolle un bord, puis l'autre,

attends les 15 minutes de séchage préconisé,

puis j'assemble et maintiens fermement quelques instants...

Petits bouts par petits bouts cela prend tournure.

Le socle est terminé.

Il s'avère d'une forme que je n'avais pas du tout envisagée,

je le pensais rond ou ovale,

mais il est plutôt triangulaire.

Normal maintenant que j'y réfléchis,

la position du Bouddha est en triangle, c'est la position du lotus.

Après une après-midi de puzzle, je suis satisfaite du résultat.

J'ai quelques manques bien sûr,

mais les morceaux sont trop petits,

je ferais plus tard du rebouchage avec un enduit.

Bien maintenant, comment réunir, joindre

et faire tenir solidement ma base ainsi reconstituée...

La nuit m'a aidée... et même aidé énormément.

Dans les affaires de papa, encore une fois j'ai bien fait de ne pas jeter,

traînait dans un sachet dans lequel se trouvait

une bande plâtrée prête à l'emploi...

et là top moumoute ma fille,

moi qui ai souvent voulu balourder ça à la poubelle,

je suis bien contente de lui trouver finalement une utilité.

Elle me sauve la mise et la vie de ma statue.

Ainsi, je me suis prise, un court instant,

pour un docteur faisant un plâtre sur une fracture !

Et quelles fractures !

Bassin, fémur, tibia...

Je n'ai pas de mode d'emploi mais me souvenais avoir vu faire ça

dans une série ou une émission médicale alors, je me suis lancée.

C'est pô si compliqué.

J'ai découpé des morceaux de bande en fonction des endroits

où je voulais les appliquer,

je les ai ensuite trempés dans de l'eau tiède,

essorés un peu, puis positionnés aux endroits fragilisés,

j'ai passé mes doigts sur le plâtre pour l'étaler et le faire adhérer.

Ainsi petit à petit j'ai réalisé une belle soudure du haut et du bas.

Quelques instants plus tard, le plâtre avait séché solidifiant ainsi mon travail.

Voilà, demain je passerais à une autre étape pour le consolider.

Bye bye les Zamis.

Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Mardi 04 Mai 2021
Partager cet article
Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 07:09

Ouh ça caille ce matin !

Le ciel est uniformément bleu, belle journée en perspective.

Je vais pouvoir poursuivre mes travaux de terrassement

et de nettoyage du jardin.

Jeudi, j'avais commencé par désherber le tour du bassin,

pour arriver aux abords de mon grand Bouddha.

Hum il est bien sale, quelques fientes d'oiseaux ici et là,

je décide donc de lui donner une petite douche.

Hop je saisis ma statue à bras le corps,

et claudiquant, le transporte ainsi sur plusieurs mètres.

Piou c'est qu'il est imposant et fait son poids le bonhomme.

Il est creux certes, mais en fibres de verre et ciment,

il pèse un âne mort comme on dit...

Je le dépose délicatement sur le gravier et c'est parti.

Allez mon gars...

Je me saisis du pistolet du tuyau d'arrosage,

ouvre le robinet,

et pchiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit, je vaporise d'eau.

Hop-la une brosse et je frotte aux endroits maculés.

Je ne veux surtout pas lui retirer sa patine générée par le temps,

juste virer ces merdes.

Depuis huit ans qu'il trône dans le jardin,

de belles nuances de vert sont apparues, c'est magnifique.

Voilà c'est fait, il est tout beau tout propre.

Il sèche au soleil, son attitude dégage la sérénité.

Je le laisse ainsi pendant que je déplace

des montagnes... de cailloux !

Rho, non tu exagères ma poule.

Je réaménage un coin., mais vous verrez cela plus tard.

Le soleil descend lentement,

la terrasse est désormais à l'ombre,

signe qu'il n'est pas loin de 18 h,

je range donc mon chantier.
Il faut bien que je me donne des limites,

sinon je bricolerais jusqu'à pas d'heure

et mon dos me rappellerait à son bon souvenir le lendemain.

Allez mon copain, il est l'heure de te remettre en place,

là-bas sous le lilas mauve,

qui est d'ailleurs en pleine floraison et embaume les alentours.

Hop la vient dans mes bras...

Un pas, deux pas, trois...

et paf il tombe !

ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh...

ahhhhhhhhhh...

ahhhhhhhh...

Non...

Il est cassé...

Sa base a volé en éclats...

Un morceau de pied par ci, un mollet par là,

des petits morceaux éparpillés dans le gravier...

Je me contiens...

je suis à deux doigts de chialer comme une mauviette.

Je respire profondément...

mon homme est sorti par miracle en entendant mon PUTAIN gigantesque

(que tout le voisinage a dû entendre !)

Il m'aide à ramasser mon puzzle géant,

me console en me proposant d'en racheter un autre...

Non c'est lui que je veux, il est si beau.

Son visage et son attitude sont si apaisants.

Non je vais le soigner !

Je mettrais le temps qu'il faut mais il revivra,

renaitra de ses blessures et sera encore plus beau,

car je vais tenter de mettre

en application une technique japonaise qui mettra en valeur ses fêlures,

l'art du Kintsugi.

J'ai testé sur un pot, c'est magnifique.

Comme toujours, après ma vague de colère impeccablement maitrisée,

une pointe de dérision arrive...

je pense à une réplique du cinéma français qui prend, pour le coup,

tout son sens : "éparpiller façon puzzle !"

Voilà c'est bien ça.

Les petits morceaux sont rangés dans une boite,

(certains mesures 1 ou 2 cm...)

les plus gros sont posés sur le banc de mon autre Sage,

je verrais le lendemain ce que je peux envisager.

La nuit porte conseil.

A demain les Zamis pour les suites de mon aventure puzzle.

Bonne semaine.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 06:28
Samedi 1er mai 2021

Hello les Zamis !

Heureuse de vous retrouver.

Et voilà c'est fait,

cette nuit, alors que nous dormions paisiblement,

à minuit, il s'est passé quelque chose d'incroyable,

d'irrémédiable,

quelque chose qu'on ne peut empêcher,

vous ne l'avez certainement pas senti,

cela s'est fait tout en douceur,

 de manière assez sournoise,

et pourtant,

nous avons vécu et survécu à un changement important...

Oui les Zamis, cette nuit, à minuit,

nous avons tourné la lourde page du mois d'avril,

pour découvrir la page du mois de mai.

Ah Ah Ah, non mais qu'elle est con !

En haut il est écrit...

MAI 2021

en dessous :

samedi 1er mai - fête du travail.

Je profite donc de cette occasion,

pour venir griffonner quelques mots sur mon blog

et vous souhaiter,

avec ces quelques brins de muguet,

tout plein de bonheur.

Après tant d'absence, je vous rassure, tout va bien

(au cas où vous vous posiez des questions sur ce long silence).

Juste envie de faire une pause,

un manque de motivation, un coup de mou quoi.

Le bricolage, les bidouillages ne manquent pas.

Je suis toujours avec mes châles que je crochète au fil des soirées télé.

D'ailleurs, en réfléchissant,

je n'en ai fait qu'un depuis que l'on ne s'est pas lu,

oui juste un,

le châle dégradé de bleus pour Fiffille.

Nous devons aujourd'hui trouver des perles pour les finitions.

J'en ai déjà commencé un autre, 

un vert-turquoise-gris pour Bibi.

Mais dans ma tête,  un autre en projet suivra très vite,

j'ai déjà les pelotes,

il sera dans les dégradés suivants :

du jaune au kaki puis du kaki au rose foncé, ça va l'faire grave !

les photos viendront plus tard,

car aujourd'hui c'est Muguet,

ne nous éparpillons pas.

Pendant ces longues semaines, il y eu un peu de couture aussi,

rattrapage de choses mises de côté et qui s'entassaient,

vous connaissez le tas des choses à faire...

un zip de pantalon par-ci, une couture lâchée par-là,

un élargissement de chemise, un bouton à recoudre etc...

Et puis,

il y  eu aussi les mardis à l'atelier pour ma chère Cinéscénie,

et oui je suis une rebelle, malgré la distance, j'y suis allée,

c'était un motif impérieux non ? un besoin vital !

Seule à farfouiller dans le stock de costumes,

je ne risquais pas grand-chose, sauf une amende en prenant la route.

Bref rangements et remaniement du lieu en profondeur !

J'y ai d'ailleurs découvert des choses mal rangées.

Je reconnais qu'au début,

je ne connaissais pas bien toutes ces pièces et accessoires,

ces subtilités de détails qui produisent des erreurs parfois.

  Je progresse.

Dans le jardin aussi quelques modifications,

vous verrez cela plus tard.

D'ailleurs à propos de jardinage, avant-hier,

j'ai fait la boulette du siècle...

J'ai voulu nettoyer et débarrasser mon grand Bouddha

de quelques fientes d'oiseaux et...

A lundi pour la suite les Zamis.

Bon week-end.

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 07:20

Il y a une tradition dans la famille qui ne se perd pas,

et qui, dans le barème d'importance et de priorité,

atteint le chiffre maximal, disons 10 sur 10.

Immanquablement, il trône sur notre table ce jour-là

c'est un peu le roi du repas... régressif à souhait puisque notre grand-mère nous le présentait et nous le servait cérémonieusement

une fois la chasse aux oeufs dans son immense jardin, terminée.

Nos petits paniers d'osier remplis de chocolat,

réjouis et heureux,

nous posions nos fesses sur les marches de l'escalier,

la margelle de la porte ou la fenêtre de la salle à manger,

ou "le petit mur" dominant la rue.

Là, se faisait en général la photo souvenir

puis bien vite,

les regards se croisaient et plongeaient

 dans le panier de l'autre pour voir ce qu'il avait déniché...

Constat, comparaison

Il arrivait alors que...

parfois, nous partageâmes, si l'un d'entre nous en avait plus,

nous passions ensuite à l'attaque.

Il y avait les magnifiques oeufs durs de poules teintés

par Bonne maman avec des pelures d'oignons,

qui avaient cette couleur d'ocre rouge si intense. 

Ensuite, fébrilement, nous tentions de retirer la feuille de papier brillant

(pas toujours simple avec des doigts d'enfant),

pour engouffrer ensuite ces divins bonbons chocolatés 

ainsi que les petits oeufs liqueur qui s'enfournaient eux par poignées

dans nos bouches goulues,

gonflants nos joues roses d'enfants heureux.

Ensuite, car il y avait un ordre que nous avions défini,

croquer, s'il y en avait cette année là,

le gros oeuf ou le cul de la poule en chocolat...

tout cela sous le regard bienveillant chargé d'amour de nos grands-parents.

Quel bonheur !

Il fallait ensuite aller se laver les mains

et la trombine lorsque le chocolat fondu avait atteint les joues.

Enfin le moment tant attendu arrivait...

En tenues de combat

(des vêtements qui ne craignaient rien,

car là-bas au Rochereau, nous étions les rois,

et faisions à peu près tout ce que nous voulions

sans abimer nos vêtements de citadin,

Bonne-maman avait une réserve conséquente de vieux vêtements

dans une valise sous son armoire de chambre)

 mains enfin virginales, nous passions à table.

Bonne maman arrivait avec son grand plat en inox...

Il était enfin là, fumant...

J'ai nommé notre...

notre très cher pâté de Pâques ou pâté Berrichon.

C'est simple, une pâte feuilletée

dans laquelle se trouve enfermés farce à la viandes et oeufs durs.

C'est beau et délicieux.

Chaque année depuis au moins 30 ans,

je refais ce pâté pour mes enfants

et la famille présente ce jour-là.

Quelques jours avant, je prépare ma pâte feuilletée,

lui donne ses tours et temps de repos.

Le dimanche de Pâques,

je prépare la farce composée de chair à saucisses,

de viande blanche, persil, oignons etc...

et mets à durcir des oeufs.

Vient ensuite le montage de l'édifice !

On étale une première partie de la pâte, puis une couche de farce,

on place les oeufs durs écalés à la queue leu-leu

et on recouvre du reste de farce.

On vient ensuite placer la seconde partie de la pâte étalée,

on soude bien le tour, on fait de jolis motifs.

Hier j'avais fait des feuilles et deux grosses roses,

un coup de pinceau pour dorer le tout et hop

on met à four chaud.

Au bout de 20 minutes en général,

une bonne odeur se diffuse dans la cuisine.

Mais hier,

bizarrement rien...

Hum...

Un doute s'insinue dans mon esprit...

J'ouvre la porte du four pour y jeter un oeil et là...

stupeur...

Non mais c'est quoi ce truc...

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh,

non mais ce n'est pas possible...

mais que s'est-il passé ?

Vision d'horreur... tout mon travail de la matinée anéanti...

J'en ai presque les larmes aux yeux...

Ce que je vois est...

désolant...

Mon pâté est tout nu et a perdu sa pâte si richement décorée.

Oui les Zamis, il n'y a plus que le tas de viande et la pâte du dessous...

tout à disparu sauf les fleurs...

Je sors la plaque brûlante et constate...

Non je ne rêve pas

elle est là,

la pauvre chose gisant sur mon plan de travail devant mon regard désabusé.

Désespoir... pas le temps de refaire une pâte feuilletée.

Une pâte brisée alors ? Non, je n'ai pas assez de beurre.

Margarine ? Ouh non sacrilège pour ce pâté...

Bon ben tu n'as plus qu'à t'habiller vite fait,

sauter dans ta voiture

et aller au supermarché acheter de la pâte feuilletée industrielle...

Oui ben pour une fois...

Allez c'est parti... Oh put... le monde...

m'en fout il me faut ma pâte...

Hop hop hop hop je circule à toute vitesse dans les rayons,

je chope trois pâtes de Chez "Marie" et file aux caisses...

Ohhhhhhh bordel le mooooonnnnnnde !

Caisse rapide aussi...

Bon ben j'attends quoi... ça doit se gagner un pâté de Pâques...

Retour à la maison...

Ouf, sauvée !

Je déroule ma première abaisse.

Bon je fais quoi maintenant face à cette chose...

Bien ce sera... une galette-pizza-pâté de Pâques !

ce sera original !

Hop une première couche de farce,

les oeufs coupés en deux mis en cercle,

deuxième couche de farce,

deuxième abaisse,

lustrage à l'oeuf et au four !

Tout est est fait à l'arrache

mais nous aurons notre traditionnel repas de Pâques

Ouf !

12 h 45 nous sommes à table,

prêts à déguster ce qui sera désormais

"le spécial pâté de pâte de l'année covid 2 le retour"

Voilà

Lundi 05 Avril 2021

Heureusement que je l'ai préparé pour le midi

et non pour le repas du soir...

Sur cette fin de  récit,

je vous laisse les Zamis profiter de ce lundi de Pâques.

@très vite.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 10:52

Bonne semaine les Zamis,

pour Bibi, maintenant que mes supports sont préparés,

ce sera peinture sur oeufs et

vue l'état de mon bureau, gros chantier en perspective

Lundi 15 mars 2021
Partager cet article
Repost0
15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 08:19

L'épisode pluies verglaçantes est terminé,

le paysage féérique dans lequel nous étions plongés, a totalement disparu.

Tout était blanc, nous étions dans le cocon de cette atmosphère lustrale...

Dès qu'un rayon de soleil caressait la végétation emprisonnée dans la glace,

tout n'était qu'argent, éclatant. Sublime.

La bise soufflant,

pas besoin de tendre l'oreille pour apprécier le craquement,

un peu inquiétant parfois, produit par les arbres.

Quel beau cadeau que nous offre la nature.

Seul hic... Mimi le mimosa qui a pris cher, il n'a plus son port altier

mais est devenu un mimosa de la même famille que le saule, il est pleureur !

Nous avons tenté de le soulager par des étais.

Il reprend doucement sa position initiale avec le dégel.

Fleurira-t-il complètement,

lui qui commençait à nous offrir ses premiers pompons jaunes...

Une grosse branche a cédé sous le poids,

mais comme il faut toujours positiver,

nous avons fait de gros bouquets qui fleuriront peut-être dans la maison.

Nous verrons comment il réagit par la suite.

Allez les Amis, quelques photos

Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021
Lundi 15 Février 2021

Bonne semaine à toutes et tous

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2021 4 14 /01 /janvier /2021 09:24

Hop hop hop,

juste un coucou

car

un peu à la bourre ce matin...

Pas d'article ou alors plus tard dans la Journée.

@+

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 08:30

Hop hop hop

le temps file, incroyable déjà jeudi...

Toujours dans le crochet...

j'ai entrepris le dernier pour Fifille.

un bien pêchu, haut en couleur.

C'est l'éclate totale, vidage de tête assuré

surtout lorsque je me visse un casque sur les oreilles

et regarde en même temps de belles séries sur une plateforme bien connue.

Je choisis principalement, en ce moment,

des séries plus ou moins historiques pour m'évader.

Je voyage avec bonheur dans de magnifiques paysages,

en apprend un peu sur l'Histoire, les conditions sociales,

sur les contes et légendes,

mais... et surtout,

je me délecte des décors et costumes d'un temps passé.

Cela va du moyen-âge à l'après-guerre. Un véritable régal.

Je suis actuellement dans une Ecosse révoltée

après avoir parcouru la Cornouaille.

Comme nos vêtements actuels sont moches !

Certes je ne me vois point assurer mes tâches ménagères ainsi accoutrée,

sauf si j'ai quelques domestiques !

:-))

Revenons brutalement au 21ème siècle, avec...

mes deux derniers chèches-châles

Jeudi 07 Janvier 2021
Jeudi 07 Janvier 2021

Je vais ensuite m'arrêter là,

pour me consacrer au fauteuil d'un autre temps,

mais aussi à une nouvelle vitrine.

Hâte de vous montrer tout cela les Zamis.

A demain promis !

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 09:31
1er janvier 2021
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne