Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 05:22

Alpha ça vous dit quoi ?

Pour Bibi, ce sera une bonne tranche d'Alpha Jet

et c'est l'ingrédient principal de ma recette à bonheur

de mon mercredi 14 juin.

Pour la réaliser,

j'ai pris chapeau, crème solaire et bouteille d'eau...

je suis montée dans ma sublime voiture,

parcouru une quarantaine de kilomètres,

à 14 h 15 posé mes fesses sur des strapontins verts d'une célèbre tribune...

et en plein cagnard...

j'ai attendu les yeux rivés vers le ciel

et...

et...

et...

en avant la musique pour trente minutes de bonheur.

Après divers passages pour repérages, ce fut 22 minutes de spectacle pur.

Quel bonheur d'assister à la répétition de...

de la...

chut regardez

Alpha...
Alpha...

Ouh... ça... ça me fout les poils grave !

euh pardon cela me donne la chair de poule et une larmichette au coin de l'oeil...

Oui c'est l'émotion...

C'était magnifique et très impressionnant.

Juste deux photos ?

Ben oui, j'ai préféré en prendre plein les yeux que de tenter de les chopper

sur mon écran d'appareil photo !

Vivement demain soir...

Demain soir y'a quoi donc ?

Le Puy du Fou fête les 40 ans de la Cinéscénie...

et donc... festivités en approche

 

Très belle journée à tous

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie ! Puy du Fou
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 06:36

Comment résumer mon week-end... Sportif !

Grimper...

(sur mon nescabo)

cueillir...

(des cerises pour les copines de la couture et faire des confitures)

Ecouter

(la nature qui est finalement très bruyante : le chien d'en bas qui aboie et son maitre qui l'engueule pour le faire taire, la bande-son "croassement de corbeaux" pour faire fuir les vrai, au  loin la circulation, les tondeuses etc...)

Observer

(le manège des vaches)

puis

"Tennisser"

et

Cinéscénie

Avec les verbes :

porter

(drapeau, seau d'eau)

faire la guerre avec un drapeau toujours, et l'agiter

puis danser

(sur les remparts et sur l'île).

Rentrer, conduire, discuter, dormir (euh un chouïa)

Se réveiller, petit déjeuner, brocanter, acheter...

Coudre (réparations sur costumes de la veille)

Allumer télé...

Regarder tennis, non pas "siester"

Grimper

(sur mon cher escabeau qui devient collant)

Cueillir (des cerises encore...)

Trier (cerises...)

Equeuter

Peser

Mettre en bocaux

Sucrer

caoutchouter

Fermer

Stériliser !

Equeuter,

dénoyauter

pâtisser

(une crêpe express aux... cerises !)

cuire...

Diner

Rallumer télé

Regarder

et gueuler un peu devant le rugby

(whaou quel match, jamais vu un truc pareil)

trop bien mes chouchous ont gagné,

vive Clermont, Nadal et Djoko!

Se coucher

Eteindre la lumière...

et...

Dormir enfin !

Bon lundi férié à tous

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 06:19

Quand on fait des plans dans sa tête

et que finalement rien ne se déroule comme prévu...

Hier soir, j'avais envisagé de cueillir des cerises

pour refaire des clafoutis, des confitures, des conserves à l'eau-de-vie

et en distribuer à mes Puyfolais "hauts perchés"...

De  bon matin me voici debout prête à la tâche.

Petit déj' englouti, sabots de caoutchouc enfilés, je me saisis de mon panier

et toujours en pyjama... hi hi...oui c'est très sexy tout cela,

direction les cerisiers.

Ouh mais c'est qu'il fait sombre dehors...

oh un pas... deux... trois... mes pieds crissent sur les graviers

et..... saucée !

il se met à pleuvoir comme vache qui pisse !

Bon il faut me rendre à l'évidence,

retour à la casbah !

On verra plus tard.

La terre a cruellement besoin d'eau,

l'étang se vide à nouveau...

ce qui permet aux vaches de prendre leur bain de pieds !

Perchée dans mon cerisier, je les observais hier soir.

Il a suffi qu'une ose s'avancer dans l'eau pour que les autres suivent.

Je pensais que c'était pour boire et bien non,

elles marchaient puis restaient de longues minutes plantées là

à humer l'air et regarder autour d'elles.

Trop rigolo.

Elles sont belles et sentent bon !

Elles ont pour moi le "parfum" des vacances en auvergne...

Ah si ça sent bon une vache !

Bref, c'était une petite bafouille ce matin pour ne rien dire.

 

 

Ce soir...  première Cinéscénie de la saison...

j'ai hâte !

Bon week-end à tous

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 06:16

Bonjour !

Reprise du blog après 9 jours d'absence.

Pas de vacances, pas de maladie (merci à ceux qui se sont inquiétés)

je vais bien, voire même super bien,

juste un peu débordée et manque d'inspiration.

Parfois il faut savoir faire des pauses pour mieux repartir.

La vie passe trop vite entre les "mardis couture",

une petite escapade au bord de l'océan prendre un bol d'air iodé

et une bouffée d'air famille,

les jours de répétitions de Cinéscénie,

de ma première longue journée au grand parc du PDF,

le tout entrecoupé par la cueillette des cerises...

Oh oui les fleurs sur les arbres ont tenu leur promesse,

nous croulons sous ces délicats petits fruits rouges,

sucrés et craquants à souhait,

En avant pour la distribution (deux fois 8 kg environ)

entre les couturières du mardi

et les Puyfolais

qui se sont trouvés sur mon chemin mercredi soir.

Hier ce fut le tour de la mise en bocaux

et prochainement pour les confitures,

dans la journée si le temps le permet.

Pour le moment le ciel est très sombre et l'orage menace

ce n'est pas le moment de grimper sur l'échelle pour se faire foudroyer.

Stop à la mésaventure...

Déjà, hier matin lors de la récolte matinale

(deux heures pour 8 kilos...),

tranquillement perchée sur mon escabeau posé dans l'herbe...

tout à coup, alors que je m'étirais

pour atteindre une cerise plus belle que les autres,

je sentis, comment dire, un léger décalage, un décrochage...

telle une artiste de cirque, sentant l'escabeau se dérober

et la gamelle inéluctable...

je tentais de remettre en ligne mon promontoire...

hop un coup de hanche à gauche...

ouh trop fort... vite un autre à droite...

ouh rien n'y fait, je tangue dangereusement...

plus d'espoir, il faut me rendre à l'évidence, je vais me vautrer...

ça pue le gadin ma fille...

regard à gauche.... hum des orties bien hautes...

ah non pas ça...

à droite...les herbes de la Pampa...

Hum pas terrible mais je préfère ça...

Faut faire un choix ma poule et vite,

allez je vire à droite dans les bras accueillants

des herbes coupantes de la pampa...

Oooooohhhhhhhh.... Aaaaaaahhhhhhh....

Ouuuuuuuhhhhhhhh lalalalalalalala....

(c'est bibi qui tombe)

Oh la belle chute tout en délicatesse, comme si on filmait au ralenti....

hum j'ai le temps de choisir le point d'arrivée,

dans un dernier sursaut je pousse sur les jambes pour quitter la plateforme de l'escabeau

et atterri dans le coeur de la plante

(qui mesure environ 2 mètres de diamètre)

puis, toujours dans le mouvement,

j'esquisse un beau roulé boulé tout en souplesse

(merci Gymnastique Rythmique et Sportive,

de beaux restes,fière de moi)

et douceur pour m'extirper de ce piège,

oui digne des plus grands cascadeurs du Puy du Fou !

Et tout cela sans un cri, dans la dignité la plus absolue

avec forcément des rires avec ma cousine Mathilde

qui récoltait sur un autre arbre.

Conclusion de la récolte :

4,400 kg de cerises d'un côté et 7,800 kg de l'autre,

quelques coupures et éraflures sur les bras, mollets et lèvres,

pas un seul bleu et aucune douleur ce matin,

mais encore et surtout un super souvenir à mon tableau de chasse !

Très belle journée à tous

 à demain et...

Vive les clafoutis aux cerises.

 

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 05:24
5 mai 2017

Doucement le temps s'égraine,

lui passe, mais pas ma peine.

Son absence est un abîme.

Je m'accroche à ces petites choses si futiles

qui me relie encore à lui,

par exemple ce vieux pinceau desséché qui trône sur mon bureau...

Comme un trésor, les souvenirs, je les rumine

Trois ans déjà.

Je pense à toi, à vous deux,

vous me manquez.

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 05:06

 

5 h 30... Fangio demande à sortir...

Oui mon pépère, je t'ouvre la porte...

Le mois de mai est là derrière la porte...

ça y est nous changeons de mois,

en mai... fait... ce qu'il te plaît !

Chouette, il va faire beau, on va pouvoir sortir les fringues légères...

Arrêt net du greffier (chat en argot)

Non mais c'est quoi ce temps pourri ?

Il pleut !

Bon ok, la terre en a cruellement besoin,

mais le matou tire la tronche et file dans sa litière....

Ah doux parfum...

je parle du parfum de mai bien entendu pas de...

Je vous ai préparé un petit diorama sur...

Le muguet bien sur !

1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017
1er mai 2017

Bon 1er mai

et tout plein de bonheur pour vous tous

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 05:02

Notre monde est décidément merveilleux,

on y voit des choses magnifiques,

et on y côtoie des gens extraordinaires.

Si si j'vous promets, extraordinaire...

Hier, je décide de laver ma voiture.

Ah ben si j'vous raconte tout.

Oui ma petite "Ferrari" rouge est recouverte de poussière,

ce qui la ralenti considérablement...

La pénétration dans l'air au moment du passage de la quatrième à la cinquième

est devenu difficile !

(hum vive le parking du Puy du fou et vive les travaux des champs !).

Hop là, derniers virages à droite puis gauche et me voici devant

la "grenouille", houps merde y'a du monde...

Ok je patiente tout en discutant avec fiston qui m'accompagne,

lorsque observant les personnes en action,

devant moi... la personne qui nettoie son véhicule...

non je rêve... une petite mamie... accrochée à sa lance,

une pression supérieure et à mon avis, 

elle s'envole tel Harry Poter sur son balai !

prudente, elle a revêtu son Kway,

capuche vissée sur le tour du visage et ses lunettes de soleil,

trop mignonne.

Et à notre droite le spectacle qui s'offre à nous...

est inimaginable.

Un papi, dont la voiture,

non, dont le carrosse est rutilant...

nous pensons qu'il en a terminé...

Son haillon est ouvert, il est entrain de lacer ses chaussures...

Lorsque...

Ah non j'y crois pas...

Il n'a pas terminé du tout...

Il n'a même pas commencé !

Il est juste entrain de se changer de pompes !

Bien, bien...

Oh mais... non mais il fait quoi maintenant ?

Non...

Il sort un grand chiffon du coffre...

Ah j'hallucine...

Non ce n'est pas un chiffon !

Eclats de rire !

Il met son bleu de travail !

Si si, vous savez la super combinaison si sexy

qui se ferme par double zip des pieds au cou.

Zy va papi, tranquillou, prends ton temps,

pi c'est pas comme si on n'était pas nombreux à attendre quoi...

Y'en a juste deux autres derrière moi.

Oh non, jamais vu ça encore.

Rom prend une photo...

Nous sommes mort de rire !

Ah que ce monde est merveilleux.

Maintenant les choses magnifiques.

Regardez...

Monde merveilleux
Monde merveilleux

Sympa ces petits terrariums non ?

Craquant les petits cactus...

Vous allez être étonnés...

ces corbeilles sont en fait...

des gâteaux.

Si si et je vous propose de retrouver l'artiste qui réalise

ces sublimes gâteaux par ici

elle s'appelle Ivenoven.

Bon week-end gourmand de Pâques à tous !

 

Gâteau fleurs Ivenoven,

Gâteau fleurs Ivenoven,

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:05

En avant pour les derniers oeufs peints.

D'autres sont à venir et bien démarrés,

mais rangements et activités au jardin ont mis un frein à mes peinturlurages.

Ah qu'il fait beau, les massifs sont en fleurs,

la glycine de la tonnelle explose et parfume la terrasse.

J'en viens à me dire que le printemps est décidément la saison que je préfère.

Oh bibi tu vieillis...

Allez vite les photos des eoufs...

non des ouefs...

Rhooo des oeufs !

Oeufs d'oie
Oeufs d'oie
Oeufs d'oie

@ demain,

je vous montrerais ce qui m'a pris hier soir...

J'ai vu un truc sur le net,

et avec ça...

ben...

j'ai fait...

hihi, @ demain j'ai dit !

Repost 0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 06:34

Ce matin, je vous emmène faire un petit tour dans les années...

Oh lala...

Devinez, dites-moi quand fut écrite cette délicieuse chanson :

"le temps des cerises"

Allez, comme ça donnez-moi une année, et sans regarder sur le net !

...

J'en suis tout ébaubie !

Incroyable, j'ai encore découvert quelque chose...

Pour commencer voici les paroles

 

"le temps des cerises"

Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles
Cerises d'amour aux robes pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai point sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d'amour

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne pourra jamais fermer ma douleur
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur.

 

et puis pour que vous puissiez la chanter sur le bon air...

la petite vidéo qui va bien avec,

oh oh, et pas interprétée par n'importe qui...

Mon italien préféré...

Né en Toscane, à Monsummano Alto... en 1921

C'est Ivo Livi...

 

Ah je craque totalement, cette voix... et l'homme....

Cette chanson fut écrite en...

1866 par Jean-Baptiste Clément.

(Non... je rêve je connais enfin l'inconnu

qui se cachait derrière la plaque de rue de mes cousins...

qui s'appellent d'ailleurs, Clément et... Jean-Baptiste !

Ah ma Tatie, quels bons choix de prénoms...

avais-tu si peu d'idées

mais seulement cette plaque sous tes yeux ?

tu me feras toujours sourire.)

Et mise en musique par Antoine Renard en 1868.

Pour le reste de l'histoire de cette chanson, il vous faudra cliquer ici

Et pourquoi donc je vous parle de cela...

Simplement parce que cette année,

les cerisiers du jardin sont en pleine explosion de fleurs,

quelle belle promesse de fruits...

Depuis que nous sommes là nous n'avons dégusté que,

allez à tout casser,

trois kilos de cerises sur les huit arbres qu'il y a...

Bien maigre comme récolte !

En voici un...

Le temps des cerises

Sur ce, les Zamis,

je vous souhaite un excellent mercredi.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 07:04

Il y a cinq ans déjà,

nous quittions notre village de l'Oise

pour réaliser notre rêve : nous installer en Vendée.

Ô que nous y sommes bien !

Une légère pointe de nostalgie hier soir en repensant

à mes amies et mes petits loulous...

Ce qui me manque le plus...

Les kilomètres de course à pied

parcourus chaque matin à travers campagne et bois,

moment sacré de confidences, de frayeur parfois, et parties de rigolade,

nous parlions aussi beaucoup de recettes !

Je vous rassure tout de suite,

 je suis super heureuse

et désormais parfaitement vendéenne de coeur

et de bouffe.

Vive la mogette, le jambon vendéen, la fressure, la brioche et le fion !

Si j'ai laissé le château de Chantilly et son magnifique parc,

ici j'en ai trouvé un autre...

Vous voyez lequel non ?

Mais si enfin... il se trouve aux Epesses...

Oui le château du Puy du Fou et son grand parc !

(qui ouvre, mon cher Juju, le 1er avril)

Là-bas,

nouvelles aventures, nouvelles amitiés ou comment je devins

"Tatie Sophie" après avoir fait un cake jambon...

d'ailleurs j'y file, nous sommes mardi.

Ouaip c'est que du bonheur

et comme mon prince charmant est à mes côtés...

La vie est belle les Zamis.
 

 

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 07:51

Hier, en fin de journée,

de retour de ma journée atelier de couture,

je vide mon sac,

non pas auprès de mon chéri

sur tous ces crétins qui ne savent pas prendre les ronds points...

ah oui parlons-en des ronds points...

pas moins de 16 pour me rendre au Puy du Fou...

ça m'en fait 32 dans la journée !

Ah au secours... Je rappelle qu'il y a,

à gauche du volant une manette qui ne sert pas seulement à faire joli...

elle peut s'utiliser pour indiquer aux autres utilisateurs de la route,

ce que l'on s'apprête à faire... 

plus précisément lorsqu'on la relève ou l'abaisse,

prévenir les autres que l'on va tourner à droite ou à gauche.

Cela actionne une lumière clignotante orange sur l'extérieur de la voiture

et put... c'est vachement pratique...

Mais c'est vrai, j'avais oublié,

nous vivons dans un monde où chacun vit pour lui

et n'en a rien à faire des autres,

c'est du  "Je conduis, laissez-moi la place, je suis le Roi de la route,

t'as qu'à deviner ce que je vais faire, c'est un nouveau jeu !

pi d'abord chu crevé par ma journée de boulot,

pi je peux pas tout faire en même temps,

écrire un sms ou répondre au téléphone et conduire avec mes deux mains"

Bref je vide mon sac mais au sens propre.

Quelques petites choses à faire pour mardi prochain mais aussi

quelques petits gâteaux confectionnés par Annie B.

Hum trop bons ces petits brownies chocolat et Nuteltruc.

Nous partageons religieusement ces deux petites bouchées entre nous trois

et lorsque nous partons nous coucher,

il reste sur la table une petite moitié pour le petit déj de l'un de nous.

A ma grande surprise ce matin,

il ne reste plus qu'un morceau...

d'un centimètre carré environ et quelques miettes...

Mon cerveau se met en quête d'indices...

Mouais... Pas le genre de mon homme de laisser ça ainsi...

Le fiston ? oh non, il aura tout mangé...

il aurait laissé traîner le couteau

mais c'est certain il n'y aurait  plus aucune trace.

Bien... Je ne vois qu'une seule possibilité...

Vous avez deviné ?

Si si, je pense que c'est bien quelqu'un qui a fait ça...

Non, pas Bibi...

Pas une souris non plus...

Je pense qu'il y a quelqu'un qui a mis sa vie en danger cette nuit...

Quelqu'un dingue de chocolat, à qui nous interdisons ce met délicat...

Alors... Vous voyez qui ?

Quelqu'un capable d'atteindre la table...

OUI ! Le chat !

Je ne vois que ça. Oh la vache il va avoir le foie en capilotade...

A moins que...

ce soit une encore une blague de Romain...

Mystère, mystère...

 

Ci@o les Zamis, passez une bonne journée.

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie ! La vie de nos chats...
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 04:56

Je vous parlais hier d'une vieille clémentine

perdue au fond d'un carton...

Suite à mon article,

j'ai appris...

attention les Zamis tenez-vous bien...

qu'elle est toujours de notre monde !

Bientôt vous la verrez en photo...

Vous la voulez maintenant ?

Allez, si si c'est possible.

Attention, roulement de tambour....

Voici Miss Clémentaïne dans toute sa splendeur.

Ah non avant, petites précisions.

Elle est agée de 7 ans,

trouvée par Romain, dans la chambre d'Héloïse

(qui l'avait montée dans son antre, en cas de petite fringale certainement...

un ado ayant toujours faim...)

il s'était armé des "Posca" (gros feutres) chéris

de sa soeur pour maquiller ce pauvre fruit !

Alors...

Allumez les spots....

chaussez les lunettes de soleil...

Voici la chose, visible en Vendée !

La fameuse clémentine

Alors ?

Incroyable non !

Bonne journée à tous.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie ! la boite à souvenirs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne