Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 04:27

Hop hop hop,,

ce matin,

petite virée bucolique dans le pré de Joséphine.

Ses copines sont de retour

et transforme le comportement de notre mémère.

Quand elles broutent... Elle broute...

Quand elles se couchent et ruminent... Elle se couche aussi !

Mais lorsqu'elles redescendent boire dans un autre pré...

cela lui donne de la voix, elle se prend pour la Castafiore et

brait dès qu'elle ne les voit plus.

Sympa pour le voisinage...

Beau brun
Beau brun

Au mileu des ces belles génisses,

pavane un jeune taureau.

Whaou il est déjà si musclé !

 

Beau brun
Beau brun
Beau brun
Beau brun
Beau brun
Beau brun

De ma fenêtre, le paysage est bien sombre mais magnifique.

Il est 5 h 50,

dans la brume, le jour se lève sur un ciel gris parsemé de minuscules nuages.

J'ai déjà organisé ma rude journée...

 Le programme du jour à Roland Garros

va retenir toute mon attention

et que mon après-midi ne sera guère productive...

Hum, une pincée de Nadal... une autre de Djoko...

un soupçon de Tsonga... puis de P.H. Mathieu...

mais un peu de Ferrer aussi

Pour voir le programme c'est par ici

Ci@o et à demain.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Joséphine Ainsi va... la vie !
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 06:43

Ouais......

Ciel bleu !

Ouh ben ça fait du bien au moral, moi j'vous l'dis.

Continuons de voir la progression de mon coffre au trésor.

Nouvelle étape, recherche des personnages et objets demandés,

puis feuille de papier, crayon et gomme...

 

Trésor 2

Hop là... transfère sur la boîte peinte hier,

puis pinceaux et peinture.

Le travail le plus amusant débute.

Trésor 2

Patrick l'étoile de mer prend forme et couleurs...

Trésor 2

Rejoint quelques heures plus tard par son ami et héros...

J'ai nommé : Bob l'éponge.

 

Trésor 2
Trésor 2

Ah je m'éclate trop !

Merci AJ de m'avoir confié ce travail.

Demain je vous montrerais le perroquet qui veille sur les pièces d'or,

puis les palmiers etc...

 

Grande nouvelle...

Joséphine a ses copines 2016.

Des génisses sont dans le pré à côté d'elle.

Mais... Bizarre il y a un intrus parmi ces belles...

Whaou... Il est magnifaïque...

Faut que je fasse des photos !

Une belle tête carrée, bien brune...

Un sublime taureau !

On voit ça demain.

 

Bonne journée à tous.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans bricolages et chansons pour enfants Joséphine
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:03

Etre têtu comme un âne...

Ah je teste cette expression !

Pourquoi ?

Parce qu'elle est tellement juste !

J'avais raison de stresser...

Pour commencer Madâme ne veut pas rentrer dans son box...

Carotte ou pas carotte,

quand elle veut pas... elle veut pas !

Ah non au secours !

Chériiiiiiii... Tu peux venir m'aider ??????

Et nous voilà dans le pré de la bête,

munis des tiges à ramoner...

(oui ben j'ai pas trouvé plus pratique que ça, c'est hyper long !)

à diriger notre animal qui a décidé de jouer au cabochard !

Ahhhh Joséphine...

Soit sympa merde !

Elle obtempère finalement assez rapidement

5 minutes tout de même qui nous paraissent une éternité...

Heureusement elle ne saute pas les obstacles...

elle aurait pu se tirer à l'autre bout du champ !

Nous... courir derrière en bottes...

et là... ben nous aurions été dans une sacrée mouise !

Vite un filet pour l'empêcher de ressortir...

(non j'ai pas trouvé mieux ! c'est rapide et efficace,

ça se tend en un temps record.)

le temps que nous mettions la barrière en métal...

assurée de trois gros rondins, style barricade de mai 68 le retour !

Oh c'est qu'elle est rusée...

Elle a déjà réussi une fois à tout virer en ruant...

Moralité en 15 minutes nous sommes déjà nases !

elle se précipite vers le passage qui mène à la sortie de l'écurie...

Ah Ah Ah !

Non ma poule tu ne nous auras pas une deuxième fois !

Hi hi hi c'est fermé !

Nous humains pas cons une seconde fois !

Franchement têtue mais aussi hyper intelligente,

elle se souvient de nos erreurs du passé et les teste une à une.

Hum on sent bien qu'elle a compris et commence par faire la tronche !

On le voit à ses yeux et ses oreilles...

Madâme n'est pas contente.

Bon allez je te file une petite ration de grains...

Il arrive...

Qui ?

Le maréchal-ferrant !

Ouh qu'elle ne l'aime pas... elle s'agite déjà.

Lui, il a l'habitude...

Hop en deux temps trois mouvements, elle est attachée.

Par contre Joséphine, il faut te mettre au régime !

L'herbe bien grasse du printemps te réussit trop bien...

Encolure un peu trop épaisse aux dires du maréchal-ferrant,

tu risques la fourbure ma belle !

Bon ok on va lui rétrécir son domaine.

Adieu carottes et ration de grains jusqu'à l'été...

oups ça va être long, c'est comme si on me privait de gâteau....

Un sabot... deux sabots... trois sabots...

Cela se passe... pas trop mal.

Moi... j'me suis barrée, lâchement...

je sais que ça va tourner vinaigre au quatrième,

j'ai la boule au ventre

et me réfugie derrière mon ordinateur

pour me renseigner sur cette histoire de fourbure.

Lorsque... un camion... deux camions... trois... quatre...

oh non une bonne dizaine passent dans l'impasse...

Non mais on se croirait revenu à Ully

lors de la saison de récolte des betteraves !

Non mais c'est quoi... les objets sur le bureau tremblent un peu...

Et le chat pourquoi est-il parti si vite ?

Oh mais le toit qui craque maintenant...

Maison dirait bien que la terre tremble...

Bref... je sors la tête à la fenêtre pas de camions !

peuvent pô passer !

Oui c'est çà.

il est neuf heures moins le quart environ

et la terre a tremblé de longues secondes.

Ouh c'est plus impressionnant que les autres fois.

Mes pensées vont au Japon... à l'Equateur...

Mais revenons à notre anesse...

J'entends des cris...

Hum il en est au quatrième sabot...

Je le savais...

Mon homme qui est resté auprès d'elle, me raconte qu'une fois encore

elle a soulevé notre jockey (il est aussi jockey donc pas très grand)

et même failli le foutre par terre...

Non Joséphine tu n'es pas sympa !

Bon voilà c'est fait pour six mois...

Ah mais quel stress !

Ouh ouh Joséphine...

Je te vois de la fenêtre ce matin !

Fais un sourire à mes lecteurs...

Stress... suite

Rendez-vous donc au mois de septembre

ou octobre pour ta seconde manucure-pédicure de l'année...

En attendant... privée de dessert ma belle,

c'est pour ta ligne... et tes chaussures !

Les Zamis c'est le week-end.

Profitez bien...

Perso c'est...  journées d'éclate totale...

Premières répétitions de la Cinéscénie .

Danses ce soir... et demain découverte des nouveaux rôles.

Yeah yeah yeah trop de la balle !

A ce soir Gr 18.

 

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Joséphine
commenter cet article
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 07:05

Il est 8 h...

Dans trente minutes le maréchal-ferrant doit arriver

pour manucure-pédicure de Joséphine !

Ahhhh ça me stresse !

Il va falloir l'enfermer dans son box...

et croiser les doigts pour qu'elle ne soulève pas le pauvre gars !

Qu'elle soit sympa et ne rue pas....

Ah j'ai peur !

A tout à l'heure peut être ou à demain les Zamis

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie ! Joséphine
commenter cet article
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 04:25
Chercher l'intrus...

Chercher l'intruse devrais-je dire !

Mais qui se cache donc là-bas ?

Indice...

Gros indice...

Deux gros indices...

 

Chercher l'intrus...

Oui vous l'avez reconnue,

c'est Joséphine notre ânesse.

Bye

je file terminer les joints de carrelage de la piscaille !

Bonne journée à tous.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Joséphine
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 07:36

Génial le jour se lève de plus en plus tôt

et ne fait pas les journées plus longues pour autant !

La température se réchauffe

et... nous déjeunons parfois dehors !

La nature s'éveille lentement

et Mimo, le mimosa... ne se sent plus...

Euh si en fait il sent très bon...

(ha ha jeux de mots !)

sent mais ne se sent plus car il a pris deux mètres depuis l'an dernier.

 

11 mars
11 mars

Et...

Nous sommes le 11 mars...

ET...

Je vais commencer à vous seriner... Bassiner...

Oui le compte à rebours est enclenché..

dans un mois,

jour pour jour,

ce sera...

L'ouverture du grand parc du...

Puy du Fou !

Yes yes yes !

et le début des répétitions de la Cinescénie...

Bon là, j'ai un peu les chocottes pour cette nouvelle aventure.

 

Programme du jour,

attaque fulgurante des ronces

qui empêche Joséphine de faire le tour de son étang !

Hier soir, 19 h 10... nous nous rendons compte que Mâdâme est tanquée

depuis le matin dans un coin de son pré et ne remonte plus...

Super Soso,

munie de son seau magique rempli de blé, maïs et avoine,

(oui je sais c'est facile)

s'en va à sa rencontre... et lui tend son goûter !

Hum elle plonge directe tête la première dans le récipient,

et déguste une première bouchée..

puis je tente de l'attirer en me progressant centimètre par centimètre,

mais rien n'y fait,

elle avance mais recule brusquement,

un mètre ne lui suffise pas... elle a peur de l'eau à droite...

ou des ronces à gauche !

Inconcevable pour moi que la pauvre bête passe sa nuit dans son coin

et non dans sa cahutte.

Nous voici, super héros que nous sommes... en action,

bottes, gants, faucilles et râteaux à dégager un passage pour la miss.

Hop là ! C'était bien ça

19 h 30... Gagné !

Elle termine son apéro sous le noyer dans le haut de son pré !

Du coup, journée débroussaillage !

Bye les zamis,

à demain.

 

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie ! Joséphine
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:20

Vendredi 4 mai...

Comme convenu ce matin avec le maréchal ferrant,

il est 15 h 30 lorsque je m'en vais faire rentrer notre ânesse dans son box...

J'échafaude depuis midi tout un panel d'idées pour y parvenir...

Je me suis dis qu'au pire y'aura toujours la soluce

du petit seau d'avoine-maïs-blé

dont elle raffole.

Elle est un peu plus loin dans le pré et,

pour ne pas éveiller chez elle le moindre soupçon,

(il parait que les animaux ressentent des tas de truc alors méfiance !)

mine de rien je fais celle qui l'ignore

et me lance dans le nettoyage de son lieu d'aisance !

Paf ! Yes yes yes !

Elle est curieuse la bête, la voilà qui rapplique au petit trot.

Cool, je ne pensais pas que cela serait aussi simple !

Hop en deux temps trois mouvements, je te choppe la barrière

(piou elle est lourde, mais le fait d'avoir manier des cartons pendant plusieurs semaines, la musculature de la bonne femme ne peine qu'un peu.)

Bref je te choppe la barrière et bloque ainsi parfaitement la sortie.

Je termine mon ménage sous son regard légèrement narquois.

Petite séance de caresses. C'est con mais on s'attache vite !

Puis, je repars l'esprit léger et reprend mon bricolage à ma nouvelle vitrine.

17 h...

Mon cher et tendre m'interpelle :

- Il faudrait penser à rentrer Joséphine

- ...???... bah je l'ai déjà fait !

- ah bon alors elle est ressortie ! car je la vois qui est dans le pré !

- j'y crois pas ! elle a viré la barrière !

 

Et me voilà repartie et trouve la barrière... renversée !

Bizarrement Joséphine revient l'air enjoué...

et rentre à nouveau dans son écurie.

Bon, je relève la barrière... un peu plus lourde maintenant !

et cherche le moyen de la bloquer.

En fouillant par-ci par-là, je trouve du fil qui sert aux clôtures électriques.

(et oui son pré est clos de cette manière).

Je commence à droite.

Et vas-y que je te fais des tours et des retours des noeuds, double et triple

puis constate fièrement le résultat m'assurant de la solidité

et stabilité de la chose...

Impeccable ! Bon je vais faire la même chose à gauche.

Et hop, tours et retours...

Et là... Paf ! Dzzzttt... ouille c'est chaud ça pique oups ça fait hyper mal....

                 mal au coeur... bizarre... drôle de sensation... sur ma main...

Mais oui c'est bien sûr ! que je suis con !

je viens de me foutre une châtaigne avec la clôture

que j'ai heurté avec mon super fil bleu... mais conducteur d'électricité !

Fais gaffe ma poule, t'es plus avec tes fils de broderie là,

tu joues dans la cour des grands  !

Je continue et termine prudemment mon entreprise.

Bon si avec ça elle arrive à tout virer, elle sera très forte !

Discrètement je m'éloigne et me cache...

Je la vois qui va renifler ce que je viens de faire...

Elle commence à gratter la terre...

Manifestement elle n'apprécie pas du tout la blague.

Lorsque... tout à coup elle se dresse et bing,

elle balance des grands coups de poitrail dans mon travail !

Puta... elle va se faire mal !

J'y retourne... et reste avec elle, la rassurant sur son sort,

lui expliquant que le maréchal ferrant va arriver, qui faut qu'elle soit patiente etc...

Oui oui débile avec cette Joséphine...

Puis, je peaufine mon oeuvre par de grandes planches misent verticalement,

cela semble la décourager de renverser la barricade.

Tout cela nous mène tout de même à 18 h....

Je m'en retourne la laissant pour la seconde fois.

18 h 15... quel raffut du côté de chez elle !

J'accoure et là... un souk indescriptible !

Elle a retourné la paille et en a fait des tas...

elle a labouré la terre... un brouillard de poussière a envahi les lieux !

Elle est énervée, a chaud... cela me fend le coeur, elle n'est pas heureuse,

tant pis pour le maréchal ferrant qui n'est toujours pas là... à 18 h 30.

On verra à se débrouiller plus tard.

Je supprime les planches et tout le reste en faisant attention

à ne pas me reprendre un coup de jus !

Une fois ça suffit ! Faut pas être con non ?

La voilà qui repart nonchalamment brouter ses pissenlits.

19 h 30...

L'Homme tant attendu arrive enfin !

Cool Joséphine rentre tranquillement dans son box mais

s'agite quelque peu lorsqu'elle l'aperçoit !

Ouh ça va pas être simple cette histoire je le sens.

Et me revoici aux prises avec ma barrière qui cette fois-ci pèse une tonne !

Je vous passe les détails du travail,

les gestes précis et rapides du maréchal ferrant.

D'abord, j'peux pas vous raconter...je n'ai rien vu...

car j'étais chargée de tenir l'ânesse...

et mes petits muscles ont eu bien du mal ! Elle est super costaud !

et j'ai plusieurs déplacements de barrière dans les bras, ne l'oubliez pas !

20 h tout est fini.

Pour la dernière fois, je re-re-re-déplace mon amie la barrière Vauban

(oui la barrière comme celle de la police quoi, une barrière anti émeute !)

et là... Paf... Dzzzttt... ouille c'est chaud ça pique oups ça fait hyper mal...

mal au coeur... bizarre... drôle de sensation... sur ma fesse !

Et merde j'ai frôlé de mon postérieur... la clôture électrique !

C'est instantanément la punition suprême, mais put... que ça fait mal.

J'ai la fesse (excusez de ce moment d'intimité....) en feu !


Ainsi va la vie et se termine l'épisode "manucure-pédicure" de Joséphine.

Elle est repartie à son herbe et ses boutons d'or,

et ne semble pas du tout traumatisée.

Moi... oui par la clôture !

Rendez-vous au mois de septembre pour sa prochaine séance de pied !

et nous à demain pour un nouvel article.

Bon week-end.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Joséphine
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 19:06

Vendredi 13...

J'ai presque honte de ne pas voir ce temps qui passe !

Le dernier article date du 2 avril.....

Je prends quelques instants pour vous donner des nouvelles de notre installation.

Pour tout vous avouer... nous jouons aux travaux d'Hercule.

Nous cherchons à décupler notre musculature.... 

Nous transportons des meubles de l'étage au rez-de-chaussée....

puis du rez-de-chaussée à l'étage,

du garage à la maison, de la maison au garage...

nous dissocions des bibliothèques puis nous les retournons... 

parce que plus sympa à l'envers !

Avant il faut sortir les livres...

Un meuble de télévision en bois massif  (même démonté... piou trop lourd !)

a fait un petit tour de cour sur un chariot à roulettes,

puis une armoire a eu droit au même traitement.

Un bas de buffet a descendu l'escalier telle une star

mais a perdu un pied dans la bagarre...

Bref "faire et défaire" est notre cri de guerre !

 

J'ai enfin retrouvé mes peintures,

je vais pouvoir me remettre au travail et assurer mes commandes.

Je pense que nous avons utilisés de l'encre sympathique

pour noter ce que contenaient nos cartons...

On ne retrouve rien ou presque !

Pendant le transport, c'est certain, les choses ont sauté de cartons en cartons

pour nous faire des blagues....

Parfois aussi, je n'arrive pas à me relire !! sur la fin j'en avais marre alors...

Et voilà par travail bâclé....

à l'arrivée...

pas de temps gagné !

 

Joséphine s'est habituée à nous.

Elle se laisse caresser et aime courir avec nous.

Ah oui il faut que je vous présente notre nouvel animal de compagnie...

Elle faisait partie de la maison...

Et puis elle m'a fait craquer...

Allez vous avez bien mérité une petite photo.

jose1.jpg

 

Quant à notre chat Fangio...

Il dort... dort... et dort encore !

il a déjà repéré les fenêtres qui laissent passer les rayons du soleil,

il a son petit rituel et se transforme en grosse carpette

pour prendre des bains de soleil

selon l'heure, à différents endroits de la maison.

Je compte sur lui très bientôt pour attraper les mulots

ou souris dans les plates bandes...

Y'a des trous partout !

 

En tout cas, je vous l'assure ici...

c'est la paradis !

 

A très vite.

 

 

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Joséphine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne