Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 08:36

Comment reprendre le fil du blog ?

Voyons voyons...

Oh oui mais c'est bien sûr...

Hier était le jour de l'épiphanie.

J'ai déniché une recette de galette sur un blog.

J'ai donc testé pour vous, euh... pour nous surtout !

Hyper facile, méga bon voici le résultat

elle a un peu craqué sur le dessus mais niveau goût... une tuerie !

Une véritable frangipane de boulangerie :

crème pâtissière et crème d'amandes mélangées.

Vous aimeriez la recette ?

c'est par ici les Zamis

Franchement c'est simple, j'avais fait mes préparations pâte et crème la veille, monté la galette le matin pour quelle reste au frais,

pour la cuire en fin de journée.

Bonne dégustation virtuelle et à très vite.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 07:59

Hum temps gris... brouillassoux...

un peu de réconfort est attendu en salle 4...

Ok ok j'arrive avec une douceur.

C'est la pleine saison des poires.

Hum miam quel fruit délicieusement juteux,

délicatement sucré, tu en fous partout quand tu l'épluches

et que tu la manges, ce n'est point grave car

Oh qu'c'est bon !

Lorsqu'une envie de gâteau se fit ressentir sur le coup de 11 hier matin.

En avant les gamelles !

Oui mais que vais-je faire ?

Clic clic clic...

recette trouvée sur le net, impec, facile, rapide.

Faites chauffer le four 180°...

Ingrédients :

100 g de sucre

2 cuillerées à soupe d'eau et le jus d'un demi citron pour faire un caramel dans le moule de 22/23 cm.

puis dans une jatte, dans une jatte en bois,

oh pardon je m'égare je chante comme dans le film Peau d'âne...

3 oeufs battus avec 120 g de sucre,

150g de farine, une demi cuillerée à café de levure chimique

et une pincée de sel,

 pour terminer, un peu de gras, parce que le gras c'est la vie...

150 de beurre fondu.

Épluchage des poires, divisions des belles en quatre.

Positionnement dans le moule en forme de rosace,

recouvrir de la préparation

et hop au four pendant 45 minutes environ.

Démoulage à chaud.

et... bonne dégustation les Zamis.

Je confirme, c'est une tuerie ce gâteau !

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 10:30
Mardi 15 septembre 2020 suite

Alors ?

Bien mijoté ?

Vous avez trouvé ?

il s'agissait du reflet de mon carrelage de cuisine

dans un couvercle en inox

Mardi 15 septembre 2020 suite

Mais, tiens, que se cache-t-il sous ce couvercle ?

Et si pour une fois,

nous remontions de temps.

Je pars à l'envers...

une explication, un déroulé inversé !

ici est la fin...

Pour voir dès le début il vous faudra scroller à la fin de l'article...

Bonne dégustation

c'est cuit !

Et voilà, après 20 minutes de cuisson à feu très doux,

Mardi 15 septembre 2020 suite

pour dorer l'autre côté...

vous pourrez retourner la bête en fin de cuisson

Si vous aimez le risque,

Recouvrir d'un couvercle pour la suite de la cuisson

(le fameux qui donne de beaux reflets...)

Mardi 15 septembre 2020 suite

dans laquelle vous aurez versé un filet d'huile d'olive

Versez la préparation dans une poêle bien chaude,

Mardi 15 septembre 2020 suite

Ajoutez les blettes à votre préparation

Mardi 15 septembre 2020 suite

et fouettez

sel, poivre

mélangez, la crème fraîche, le lait, les oeufs, le fromage,

Dans un saladier,

Mardi 15 septembre 2020 suite

15 cl de crème fraîche,

10 cl de lait

100 g de fromage rapé

3 oeufs

du sel et du poivre

il vous faudra...

Pour ma recette de flan aux blettes,

Mardi 15 septembre 2020 suite

(perso, elles ont égoutté tout l'après-midi !)

Les laisser bien égoutter pour éviter la détrempe au moment de la cuisson

Je fais au pif !

puis les faire cuire à la vapeur pendant plus ou moins 5 minutes.

Tout d'abord, il faut découper les côtes et le vert en morceaux,

on relit l'article de bas en haut !

(tout le monde suit ?)

puisque nous arrivons à la fin de l'article qui est en réalité le début,

si vous avez lu en haut en bas,

du juste poêlé avec un peu de beurre.

alors je tente, cela me changera du gratin à la béchamel ou

Ben j'aime et j'ai trouvé cette recette sur le net,

bref, "les mal aimées" de la famille légume !

souvent délaissées,

 supposées insipides par certain

Les blettes ou bettes,

Mais que vais je faire avec,

j'ai envie de changement dans leur traitement habituel...

Merci ma Chanchan pour les blettes ou bettes de ton jardin !

vous lisez en remontant !

Ici donc est le début de la recette,

Non mais Soso quelle prise de tête !

Oui les Zamis il faut lire cette recette de la fin vers le début !

N'importe quoi mais je me suis bien amusée aussi

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 06:36

Ce matin, je ne me trompe pas dans la date,

nous sommes bien en septembre et non en août.

Merci Béa de m'avoir signalé la boulette.

Depuis mon article d'hier matin,

j'ai pu déguster mes yaourts rattrapés,

devenus épais par la combinaison nouveaux ferments et

de la cocotte minute stockée au soleil toute une journée.

Pa pa pa pa pa qu'ils sont bons ces "yaroutes" !

La texture épaisse est crémeuse à souhait,

pas acide du tout, une véritable petite douceur.

Moralité, je recommencerais de cette manière.

Sinon les Zamis, je vais rester dans les laitages ce matin.

Il y a quelques jours, je vous annonçais mon lancement

dans la fabrication de faisselle maison.

Cela a plus ou moins bien fonctionné

car le goût de la présure me gène un peu.

Oui mes papilles sont sensibles.

J'ai donc remis à égoutter ce caillé sauf que malheureuse que je suis,

j'ai oublié de le remettre au frigo !

Il est resté ainsi toute la journée à l'air ambiant.

Ben oui ma poule, arrête de faire mille choses et concentres-toi.

Du coup, mon caillé, bien détrempé commençait à fermenter légèrement,

mais le goût demeurait inchangé.

Hum que faire avec ça...

Pas trop envie de le manger ainsi, ni avec du sucre, ce goût de présure...

Oh mais tiens bim idée...

Hop là je te choppe deux trois ingrédients et me lance dans une nouvelle expérience.

Sel... Poivre...

une grosse gousse d'ail écrasée...

persil et ciboulette hachées, un peu de crème fraîche,

on mélange...

une mini-tranche de pain,

on étale la préparation et on teste...

Wahouuuuuuuuuuuuu une tuerie !

Du Boursin maison mais encore meilleur.

Mes hommes tombent dedans et son unanimes :

c'est délicieux !

Bien dans quoi vais-je me lancer désormais ?

Nous verrons bien au hasard de la vie.

Belle journée et à demain

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2020 3 02 /09 /septembre /2020 07:09

Ah Soso et ses expériences culinaires...

Voilà ti pô les Zamis que je viens de louper ma fournée de yaourts maison !

J'ai pourtant fait comme d'habitude et selon les indications précisées dans mon article du mercredi 20 novembre 2019

Mais que s'est-il passé ?

L'enquêtrice de choc que je suis,

attrapa son galure, sa loupe, sa pipe

ou son imper sa vielle Pigeot et...

Arrête tes conneries ma poule.

Choisissez votre inspecteur de choc préféré

et imaginez-moi, la gueule déconfite, interloquée

après ouverture de ma cocotte-minute,

pour mettre au frais "mon précieux", sur les coups de 23 h,

ma tronche devant la vision de ces pots de yaourts parfaitement

liquides...

Oh noooooooooooooooooon !

C'est en pyjama et pieds nus,

que me voilà à transvaser dans un grand saladier,

le liquide d'aspect légèrement gluant, un peu morve quoi !

Ah ah je vous entends derrière votre écran "beurk beurk",

bon appétit bonjour les Zamis.

Oui ben faut bien exprimer la chose,

que vous "comprenassiez" l'aspect non ?

Du coup c'est très clair non ?

Bref la nuit portant conseil, je mets le saladier au réfrigérateur,

et lave mes pots de verre.

Le lendemain, recherche de solution...

Sur le net, je peux lire à de nombreuses reprises, que des yaourts liquides ne peuvent pas se rattraper.

Oh merde alors, mais ce n'est pas me connaitre...

Réflexions intenses...

Voyons si c'est liquide, il n'y a pas trente-six raisons :

soit le ferment prélevé dans un précédent "yaroute" était moins actif,

soit un problème de température.

Bien dans le fond de mon placard, j'ai encore des sachets de ferments

pour faire les yaourts,

hop j'en mets deux, car j'avais deux litres de lait.

Bien mais mon lait baveux est froid,

pour que les petites bactéries fassent leur effet il faut chauffer...

Hum mais si je remets sur le feu, j'ai bien peur que cela ne les détruise...

Il faut une chaleur douce...

Une fois ma poudre de ferment dissoute, je remplis mes pots de verre,

les place dans ma cocotte minute,

fait couler délicatement de l'eau bien chaude

jusqu'à trois quarts de la hauteur des pots et ferme...

Puis... je place ma cocotte en plein soleil et ce...

toute la journée !

Hier soir, j'ouvre et là...

Alléluiiiiiiaaaaaaaaaaa, victoire, mes yaourts sont fermes !

Yes sauvée.

Voilà les Zamis, je ne m'avoue jamais vaincue.

Belle journée et à demain.

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2020 4 27 /08 /août /2020 05:56

Toc toc toc...

Il y a quelqu'un ?

Hum, ouvrons la porte,

il y a un peu de poussière ici et là.

Hop hop hop, en deux trois clics je supprime

les messages et commentaires indésirables.

C'est vrai que cela fait un bail que je ne suis pas venue tapoter sur le clavier,

alors...

Coucou les Zamis !

C'est la rentrée pour le blog.

Pour mon dernier article publié,

je vous proposais une recette de crème au café

qui a fait sensation auprès de mes divers vacanciers de l'été,

j'espère qu'il en a été de même de votre côté

et pour inaugurer cette reprise,

la gourmande que je suis, s'est lancée dans la fabrication de...

Oh mais je vais vous laisser chercher...

Quelques indices sur cette photo

Jeudi 27 Août 2020

Facile non ?

Oui les Zamis, j'ai une passion pour la faisselle,

vous savez ce délicieux laitage qui fait prendre du volume

sur les fesses et le bidon si l'on en abuse...

Hum ça sent le vécu ça...

Voilà donc que je me lance et fais mon premier test il y a quelques jours.

Ayant conservé le dernier contenant de faisselle dans ce but,

j'ai donc acheté une bouteille de présure,

une bouteille de 2 litres de lait,

dégainé le thermomètre et me suis appliquée à suivre la recette choisie,

 une des... car il y a pas mal, chacun y allant de son grain de sel.

Alors, alors...

Faire chauffer le lait et le laisser descendre à une température de 30/35°

Bien...

Hopla je verse lait chaud dans un grand saladier,

j'y plonge le thermomètre que j'utilise pour les yaourts...

Jeudi 27 Août 2020

et j'attends...

Ben tu peux toujours attendre ma poule...

Vous avez vu ma boulette ?

Si si, regardez d'un peu plus près...

Qu'est ce qu'on voit t'y pô ?

Jeudi 27 Août 2020

Ah vous avez vu ?

Ben oui patate que je suis...

mon thermomètre ne commence son boulot qu'à 43° !

Put... que je suis con.

Bon, réflexion, cogitation... comment vais-je faire...

Hi hi  Idée... J'ai un vieux thermo à mercure dans mes archives...

Le temps que le lait descende en température,

hop hop hop lavage, alcool etc... il est nickel, bien propre comme dirait quelqu'un que je connais wink

Bien, le lait est à 34 °,

j'y ajoute 8 gouttes de présure (4 gouttes par litre qui disent)

je remue avec une cuillère en bois puisqu'il est indiqué pas de métal

qui empêcherait la transformation de la chose,

je couvre et laisse reposer

Jeudi 27 Août 2020

Hé hé, elle n'est pas belle ma charlotte à saladier ?

Ce fut une de mes occupations de l'été,

j'en ai fait de plusieurs tailles,

pour les petits bols et mes divers saladiers.

Bien il est indiqué qu'il faut laisser ainsi à température ambiante

sans bouger le saladier, entre 12 h et 24 h !

Hum au bout de 12 h... rien...

je patiente encore...

puis...

ça marche, le caillé est là !

Victoire.

Je mets à égoutter dans la faisselle...

 

Jeudi 27 Août 2020

et hier soir, enfin...

J'ai pu déguster mon premier test de faisselle maison

hum miam

Jeudi 27 Août 2020

Ouh la vache... on sent bien la crème du lait entier...

Ce n'est pas le goût de la faisselle Rians que j'aime et que je recherchais,

c'est bon mais c'est autre chose,

je testerais donc très prochainement une autre recette.

D'ailleurs les Zamis, si vous en avez une, je suis preneuse.

Ainsi s'achève ce premier article après un peu plus d'un mois d'absence.

Belle journée à tous et à demain...

peut-être... si l'inspiration est là...

Partager cet article
Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 07:11

Mardi matin, à l'atelier,

petit déj' avec ma copine Chanchan.

(Oui je passe ma vie au Puy du fou...

je dors sur place, sur le parking,

dans ma voiture avec mon duvet.

S'il fait trop froid, je monte à la costumerie

et je dors sous les portants de costumes.

Si le chauffage ne fonctionne pas,

je m'enroule dans une cape en fourrure des vikings etc...

laugh je raconte des conneries dès le matin)

Bref, Chanchan m'avait apporté un gâteau moelleux à souhait

délicieusement parfumé au citron.

Facile à faire et rapide,

puisqu'il se fait cuire au four à micro-ondes.

Ni une ni deux,

je lui "pique" sa recette sur son téléphone

avec l'idée de la partager ensuite avec notre groupe et vous les Zamis.

Voici ce qu'il vous faut

simple non ?

Mes moules en verre étant petits,

ayant peur des débordements, vu la quantité,

j'ai versé ma préparation dans deux moules différents,

à mi-hauteur et je les ai enfourné l'un après l'autre.

Mon four doit être trop puissant,

car le premier gâteau, en refroidissant,

s'est transformé en... semi-parpaing !

Le second ? Impeccable, cuit dans un moule à soufflé.

Je vous montre ça...

A gauche le moelleux,

à droite le parpaing recouvert de sucre glace pour faire beau !

En tout cas c'est bon pour celui de gauche, celui de droite ?

Passez-moi une scie !

Mais Bibi, je s'avoue pas vaincue...

Hier soir, vl'a ti pô que ça me prend...

Une idée me vient,

car couper à la tronçonneuse une part de gâteau n'est pas du plus judicieux.

Papilles en action, salive, réflexion...

Exécution.

Un demi-litre d'eau...

du sucre... au pifomètre mais pas trop.

je mets sur le feu et fais bouillir quelques minutes.

Oups je retire du feu, ajoute une bonne rasade de rhum

et un peu de limoncello maison...

je goûte...

Hum c'est bon.

Je verse le tout sur mon parpaing

que j'ai pris soin de redéposer dans le plat de cuisson.

Et là... je suis magicienne...

mon parpaing devient éponge...

un miracle, ça gonfle à vue d'oeil...

Je laisse s'imbiber et refroidir

puis je goûte...

Paaaaaa paaaaa paaaaa paaaaa paaaaa

comme c'est bon !

Un vrai régal,

mon parpaing est sauvé,

mes papilles délectées.

Ah que d'expériences.

La prochaine fois, je fais cuire toute la préparation dans le moule à soufflé,

en raccourcissant la durée de cuisson ou la puissance du four.

Si vous testez, racontez-moi vos expériences dans les commentaires,

cela peut-être instructif et... rigolo surement.

Bon appétit les Zamis

Partager cet article
Repost0
26 février 2020 3 26 /02 /février /2020 07:42

Bonjour les Zamis.

ça va t'i bien ?

Vers quoi vais-je vous conduire ce matin...

Hum voyons voyons...

Et si je vous emmenais vers l'atelier de couture

pour partager un moment très convivial.

Il règne toujours une ambiance de feu dans notre local,

entre concentration, conversations

et musculation en manipulant les rouleaux de tissus,

de bonnes parties de rigolade sont toujours à l'ordre du jour.

La taille (le travail en Vendéen) est colossale,

entre les réparations et remise à neuf (ou presque) de certains costumes

qui tombent réellement en lambeaux,

ainsi que la coupe de nouveaux...

ben...

la date de reprise du spectacle arrive à grands pas.

Oui nous aurons terminé, mais nous devons nous tenir en forme...

Du coup, sur les coups de 10 h 10...

la voix de l'une d'entre nous sonne le rappel :

"il est l'heure de la pause les filles, je vais faire chauffer l'eau"

Oui car, pour avoir la pêche, la patate, la banane,

toutes ces vitamines que nous concentrons,

je vous révèle notre secret,

nous buvons de l'eau...

de l'eau chaude...

Oui beaucoup d'eau chaude...

Enormément d'eau chaude... parfois trop chaude !

Ah ah ah, je vois vos mines interloquées...

Pfrrr je blague, nous ajoutons bien évidemment

du café, de la tisane ou du thé dans nos mugs,

parfois un peu d'eau froide aussi...

Bien régulièrement,

et c'est ce qui maintient nos formes délicieusement arrondies

et nos jolis minois aux joues rebondies

nous dégustons la gourmandise du jour apportée par l'une d'entre nous.

Un gâteau par-ci, un cake par-là

une galette, des chouquettes, un sachet de "paquerettes",

des croissants ou pains au chocolat...

Il y a toujours un anniversaire à fêter,

ou une occasion à arroser, du coup il y a des miracles

 au sein de cette costumerie :

l'eau chaude se transforme parfois en cidre ou vin pétillant...

Il y a aussi un délice régulier...

Notre Jacqueline B. apporte ses tuiles aux amandes...

Po po po po po...

Une tuerie ces dentelles de sucre au beurre et amandes...

pour nos joues qui n'ont décidément pas besoin de Botox !

Elle nous a donné sa recette...

et du coup, j'ai testé pour vous dimanche matin.

Si ma cuisine a subi quelques attaques et bombardements

lors de la première fournée quelque peu folklorique,

la boîte remplie fut bien vite à sec !

Mes hommes ont apprécié.

Voici donc :

Les tuiles aux amandes de Jacqueline B.

les ingrédients

Farine, sucre glace, beurre, amandes effilées et jus d'orange

(N'ayant plus d'oranges dans le panier à fruits,

j'ai ouvert une petite brique de jus de fruits multivitamines)

Ensuite c'est simple on mélange tout

on étale

(la valeur d'une demi cuillère à café)

on obtient ça après cuisson

Simple non ?

Je garde le meilleur pour la fin :

les proportions que voici

Mercredi 26 février 2020 : Tuiles...
Mercredi 26 février 2020 : Tuiles...

Jacqueline précise que le beurre doit être mou à température ambiante,

ne surtout pas le faire fondre, la préparation serait loupée !

Cuisson sur du papier sulfurisé IMPERATIVE,

 ne faites pas comme moi... J'ai  déposé ma première fournée

sur une tôle beurrée farinée comme faisait ma grand-mère...

sauf que ce n'est pas du tout la même recette...

c'est impossible à détacher...

Soit trop mou... soit trop dur !

Après refroidissement,

j'ai voulu décoller ça avec une spatule....

explosion en fines particules de sucre caramélisé

et amandes un peu partout...

Chaussures adhérentes anti-glisse assurées !

Voilà les Zamis, c'était notre moment convivial en direct de la costumerie.

Je vous souhaite une belle journée ensoleillée,

mettez vos masques...

C'est carnaval depuis hier mardi-gras...

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 07:47

C'est quoi l'bonheur ?

Tant de choses...

Et puis il y a les "petits bonheurs" comme je dis souvent,

qui tiennent à un rien,

un petit détail qui vous rend la vie plus belle,

un petit truc qui vous rend heureux.

Comme par exemple une cuillère

qui tient debout dans le yaourt fait maison...

Ah ah ah fallait bien que je dise une connerie !

Ben pas vraiment.

Le yaourt fait maison c'est bien, au moins tu sais ce que tu as dans le pot,

car après avoir reluqué il y a bien longtemps les étiquettes de compositions des yaourts industriels,

ben...

j'ai pris peur.

J'ai d'abord constaté qu'il n'y avait plus écrit "yaourt" sur certains

mais plus souvent dessert lacté...

Bref je me suis mise à faire mes yaourts avec l'ancestrale

yaourtière Seb des années 70...

Vous savez celle avec sa cuve carrée orange,  son couvercle fumé marron

et ses pots aux couvercles orange...

Il n'y a rien de plus facile :

Un litre de lait, un yaourt du commerce ou des ferments (Alsa ou Yactala).

Hop tu mélanges le tout, tu verses dans les pots,

tu places dans la yaourtière, tu branches,

tu appuies sur le bouton et...

tu attends gentiment quelques heures et le tour est joué.

Sauf que, Bibi aime les yaourts fermes,

 que je n'obtenais que des veloutés

et que parfois, gourmande que  je suis,

avec ma cuillère de confiture ajoutée,

ce n'était plus que du yaourt à boire...

La yaourtière se fait vieille je pense et ne chauffe plus correctement.

Pas grave je trouverais une solution.

Je teste des idées dont le fameux lait en poudre ajouté...

C'est con, ça ne marche pas, ça tombe au fond,

c'est dégueu et en plus je me fais la réflexion :

pourquoi ajouter un truc industriel dans mes yaourts maison

que je veux le plus naturels possible ?

C'est le monde à l'envers non ?

Et puis, cet été, en discutant avec mon Ontont préféré,

je lui parle de la technique cocotte-minute et lui demande son avis...

Voilà t'y pas qu'il me dit avoir fait ses yaourts de cette manière

et que cela fonctionnait très bien...

Oh oh oh...

En rentrant à la maison,

je pianote sur mon clavier surfant sur les vagues de l'internet.

Et...

des tas d'astuces, dont celle pour obtenir des yaourts bien fermes

et enfin la manière de faire en cocotte.

Youpi, me voici lancée...

J'achète ce qu'il faut, des produits de qualité :

Un litre de lait frais (entier ou demi-écrémé)

et de véritables yaourt La laitière

(parce que j'aime leur texture,

  du moment qu'il y a écrit YAOURT sur le pot ça marchera,

 vous obtiendrez la texture du yaourt acheté)

Je prends ma plus belle casserole qui n'attache pas...

Et voici donc comment j'ai procédé...

Ayant fait plusieurs tests...

J'ai d'abord passé à l'eau froide la casserole mais ne l'ai pas essuyée ensuite !

(ainsi le lait n'attache pas au fond)

J'ai mis mon lait à chauffer,

 j'ai ajouté un sachet de sucre vanillé,

et laissé bouillir pendant 20 minutes...

et oui, c'est long mais ça vaut le coup.

(Pour les pressés, 15 minutes suffisent)

Tout en fouettant de temps à autre pour former une mousse

empêchant ainsi la formation d'une peau...

Pendant ce temps,

j'ai préparé dans une coupelle de quoi ensemencer le lait,

en prélevant deux cuillerées à café du mon super yaourt...

J'ai bien écrit deux cuillerées à café,

cela suffit sinon les yaourts seront baveux...

Ah Ah ça sent le vécu hein ?

Au bout de 20 minutes,

j'ai transvasé le lait dans un saladier,

(vous pouvez le passer à travers un chinois

si cela a attaché au fond de votre casserole)

mis un thermomètre

(j'ai pris celui pour faire mes bocaux,

il est géant mais le principal est qu'il soit efficace ! )

J'ai ensuite attendu patiemment

fouettant de temps en temps pour éviter...

qu'une peau se forme,

et que la température descende à 55°

En attendant, j'ai mis de l'eau dans ma petite cocotte-minute,

environ 5/6 cm,

fermé le couvercle et mis à chauffer.

Quand elle s'est mise à "tchitchiter"

pof j'ai éteint le feu,

 ôté la soupape mais je n'ai pas retiré le couvercle.

Mon lait enfin descendu à 55°

j'ai prélevé un peu de lait,

mélangé dans la coupelle avec les deux cuillerées à café de yaourt,

puis versé le tout dans le saladier.

A nouveau je mélange bien,

je transvase dans les pots,

j'ouvre la cocotte, je vide l'eau,

dépose les pots au fond de la cocotte

je referme avec le couvercle de la cocotte...

et je l'oublie 9 h...

A l'ouverture j'ai des yaourts bien fermes,

je mets les couvercles et laisse reposer au frigo quelques heures.

Puis enfin, dégustation.

Et là... c'est le bonheur total.

Cela fonctionne aussi sans faire bouillir aussi longtemps le lait,

mais les yaourts sont moins fermes

et on obtient une quantité de lait pour 8 yaourts

et non 6 ou 7 comme moi.

Allez les Zamis tous à vos yaourts maison

pour un petit bonheur immaculé

Partager cet article
Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 07:24

Dégusté la semaine dernière,

je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous cette recette

de gâteau léger à l'abricot,

réalisée par notre Chanchan nationale !

C'est tout simple, sans matières grasses, et délicieux

pour peu que vous trouviez des abricots mûrs...

(ce qui est le plus difficile à trouver pour la recette car,

quand tu as passé des vacances dans la Drôme pendant plusieurs années,

tu sais ce qu'est un abricot mûr, gorgé de soleil et bien coloré,

juteux mais pas trop, ferme et fondant à la fois,

gouteux et parfumé à souhait,

 tu te rends compte que ce que l'on nous vends ben...

c'est pô mûr du tout, "c'est de la m..." comme disait J.P Coffe)

Bref

Voici ce qu'il vous faut

Vendredi 16 août 2019 : gâteau léger à l'abricot

12 abricots

(j'en ai mis 14 plus des morceaux de prunes)

2 oeufs

100 g de yaourt à 0%

(j'ai mis un fait maison donc avec matières grasses...

car je déteste les 0% et les "faux" sucres, donc j'en ai pô dans l'frigo)

50 g de compote de pommes

60 g de sucre

100 g de farine

1 sachet de levure chimique

et du sucre glace saupoudré avant dégustation.

V'z'êtes prêts ?

Alors c'est parti :

Allumage du four 180° C (th 6)

Lavage et dénoyautage des abricots

Cassage des oeufs

battage et mélangeage avec le sucre,

puis la compote et le yaourt

 

Vendredi 16 août 2019 : gâteau léger à l'abricot

Ajout de la farine et de la levure...

Vendredi 16 août 2019 : gâteau léger à l'abricot

Beurrage d'un moule

(dans la recette il est indiqué moule en silicone mais je n'en ai point)

Positionnement des oreillons (non pas la maladie)

les oreillons d'abricots dans le fond du moule,

déversement de la préparation par-dessus...

(oups là je me suis gourée, j'ai fait l'inverse...)

Vendredi 16 août 2019 : gâteau léger à l'abricot

Mise en cuisson pour 20 minutes

et...

Ta daaa...

Vendredi 16 août 2019 : gâteau léger à l'abricot

Démoulage,

refroidissement,

et dégustation en ayant saupoudré de sucre glace.

Un gâteau que l'on mange sans complexe et qui

est encore meilleur le lendemain

lorsque les fruits ont imbibé la pâte...

Mais dans mon cas, vu que j'ai inversé abricots-pâte...

je n'ai pas le même résultat,

même si ma version est délicieuse aussi,

il faudra donc que je réessaye...

Oh c'est béta...

Merci Dame Chanchan pour ce régal bien léger.

A demain les Zamis.

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 06:38

Quelques jours après le réveillon,

il me restait une bonne quantité de pâte feuilletée maison,

(faite pour réaliser les feuilletés pommes et foie gras de notre 31)

il était hors de question de la laisser perdre,

voyons voyons ce qui traine dans le coin...

Oh des pommes !

Je vais donc faire... non pas une tarte... ni un gâteau aux pommes,

j'avais envie d'autre chose...

Oh mais c'est bien sûr, je vais dénicher sur le net une recette d'apple pie.

J'adore ça et je n'ai jamais essayé.

Allez c'est parti.

Préchauffer le four à 180° (th 6)

Samedi 12 janvier 2019 : apple pie

Couper les pommes en cubes,

arroser du jus de citron,

hop un poil de Calvados,

(ça c'est ma touche perso!)

les sucres, la cannelle,

on mélange le tout puis on ajoute le beurre fondu.

Samedi 12 janvier 2019 : apple pie

Hop hop j'étale ma pâte, et je mets mon "appareil"

normalement c'est dans un plat rond

mais je préfère innover !

Samedi 12 janvier 2019 : apple pie
Samedi 12 janvier 2019 : apple pie

je referme la pâte, passe dessus un jaune d'oeuf pour que ça dore,

et hop hop hop au four  !

45 minutes après...

tadaaaaa

C'était délicieux, mais il faudra que je teste une autre recette,

car c'est bien connu, il y a autant de recette d'apple pie

que de recette familiale de boeuf bourguignon !

Sur cette part de gâteau que vous ne verrez pas

puisque ma photo est totalement loupée,

je vous souhaite un excellent samedi.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2019 2 08 /01 /janvier /2019 07:38
Mardi 08 janvier 2018

Qui y avait-il dans ma marmite ?

6 litres d'eau bouillante !

Sous les poids : une casserole...

et sous la casserole...

Un bloc de foie gras cru en train de cuire

selon la méthode utilisée par mon Ontont.

Simplissime !

Pour voir son explication, je vous invite à la retrouver sur le site

La cuisine de Bernard

Il propose d'ailleurs plusieurs méthodes de cuisson.

Celle-ci est simple, efficace et le résultat,

en fonction de l'assaisonnement

que vous mettrez, un délice.

Bien entendu vous devez vous balader sur son site,

qui regorge de bonnes recettes.

Sur ce les Zamis, on ne perd pas les bonnes habitudes...

Le mardi, non ce n'est pas raviolis...

mais journée couture !

Bye et @ demain

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne