Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 04:25

Souvenez-vous dimanche,

je vous présentais ceci

De retour en France

Il s'agit de l'anneau de Jeanne d'Arc.

La belle histoire racontée par Nicolas de Villiers

(voir mon mon article de lundi)

et bien c'était celle de cet anneau acquis aux enchères.

Et, aujourd'hui,

il est de retour en France

après une longue errance en Angleterre.

Article à lire ce jour ici

ou

mais aussi ici (avec une mauvaise info mais passons...)

et puis là encore

pour ceux qui comprennent l'anglais,

une petite vidéo à voir ici

 

Oui bah c'est ce que l'on appelle une revue de presse non ?

 

Bonne journée les Zamis

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Puy du Fou
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:58

Deux, c'est un chiffre que j'aime bien cette année.

Le 2 juillet un mariage,

et...

dans 32 jours...

Ouverture...

Du...

Grand parc du Puy du Fou !

Non mais vous ne pensiez pas que j'allais oublier

de vous en causer ?

J'ai hâte, surtout de découvrir le nouveau spectacle.

Côté rangements et tris c'est l'effervescence.

Euh modérée tout de même.

Ouh factures, garanties, livrets...

Qu'est-ce qu'on accumule.

Mais voilà c'est fait.

Poubelle bien pleine.

J'ai mis de côté tout ce qui peut être réutilisé,

(je les recycle déjà en feuilles de liste ou note)

mais là...

en voyant ce gâchis de feuilles non imprimées au dos,

j'ai presque eu un malaise !

J'ai une épaisseur d'au moins 10 cm de feuilles dans ce cas.

Du coup, mon cerveau s'est mis en ébullition

et rapidement j'ai trouvé une idée de bricolage,

je vous montre ça très vite.

Lors de ce ménage,

j'ai aussi reçu une aide précieuse...

Mon homme ? Non.

Mais lui oui.

 

2...

et bien entendu il est venu polluer les feuilles blanches à recycler !

 

Bonne journée à tous

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans La vie de nos chats...
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 07:28

Depuis hier matin,

 qu'il est bon de sentir à nouveau,

calés là, au fond de mes chaussons,

bien au chaud, la douce présence de mes orteils...

Oh que oui.

Non mais pourquoi tu nous parles de tes pieds ?

Ben j'vous avais promis de vous raconter mon samedi !

Voilà mon samedi est une histoire d'orteil.

Bon ok j'y viens.

 

Samedi matin, alors que certains sont encore blottis entre deux oreillers

et une couette bien chaude,

que dehors les voitures sont recouvertes d'un blanc manteau de gel...

(fais chier va falloir gratter...)

je suis debout, la liesse m'envahit déjà.

Oui je vais retrouver mes zamis de Cinéscénie !

Grosse journée de tests, pour terminer si tout va bien, par un diner.

Hop hop hop mes affaires sont vite préparées,

oups au dernier moment,

une idée de génie (?)

je choppe deux paires de chaussettes pour les bottes,

et "en avant Guingamp",

grattage de voiture puis départ.

Oh quel bonheur de se retrouver dans la cabane,

les sourires sont sur tous les visages,

papotages de retrouvailles en mode poulailler,

mais très vite, appel du chef,

réunion

puis action !

Vi vi vi... de nouveaux tableaux, de nouveaux rôles pour la saison 2016

et de nouvelles passerelles sur l'étang.

Le vent est présent lui aussi,

bah mon couillon tu aurais pu t'abstenir,

franchement on n'avait pas besoin de tes services..

Après quelques explications,

dans le brouhaha de nos bavardages

(une cour de récré le jour de la rentrée !)

nous voici lancés à l'assaut des nouveautés...

Oh la digue principale est recouverte

d'un très moelleux manteau de fausse pelouse verte.

Oh qu'il sera divin d'y devenir lavandière,

je détestais le vieux tapis noir qui me faisait des croches-pattes à la sortie...

pour que je m'étale dans un éclat de rire au pied des sauveteurs

mort de rire eux aussi...

Puis une nouvelle digue, une passerelle métallique,

une longue traversée, les pieds dans l'eau...

(Oui mais avec des bottes tout de même...)

dans un silence et une concentration extrême.

Nous avions l'habitude de marcher ainsi sauf que là...

La nouvelle passerelle est super longue...

elle est plus basse...

Nous avançons lentement,

nos pieds prennent contact et se familiarisent.

Le regard prend la mesure,

faire gaffe à ne pas tomber à la baille !

Oh, rassurant tout de même, les sauveteurs plongeurs sont là aussi.

Nous marchons à un rythme et espace réguliers,

pas un bruit, juste celui de l'eau qui s'éclate sur nos chevilles.

Jusqu'à ce que les premiers aient de l'eau qui rentre dans les bottes...

Rires...

Ouh c'est froid...

Sauf que... selon la manière d'avancer... de poser ou trainer les pieds,

selon la hauteur de tige des bottes et la longueur de jambe...

Ben tu as plus ou moins une tasse ou un saladier de flotte dans les bottes !

Pas grave, à la sortie, nous sommes heureux

et souriants.

Et hop c'est reparti pour une autre passerelle...

puis une autre...

Nous vidons nos réceptacles comme des gamins

pris en flagrant délit de bêtise.

Beaucoup de rires.

Chacun sa technique...

Soit on retire les bottes, pour vidanger et essorer les chaussettes

et on prend le risque d'avoir de grosses difficultés à les remettre...

soit dans un geste plus technique et beaucoup plus artistique...

qui consiste à se pencher en avant

de manière à basculer une jambe en arrière...

puis relever le pied vers le haut...

libérant ainsi l'eau prisonnière dans le seau...

euh non la botte !

Tout le monde rigole,

même s'il caille, que la bise nous pince le nez et pique les joues,

c'est reparti pour une nouvelle avancée sur les eaux sombres...

Oh mais on dirait qu'il y a plus d'eau que tout à l'heure...

Rebelote... les réserves de flottes continuent dans nos bottes...

Les pantalons sont trempés...

l'eau glacée fouette et tonifie nos cuisses,

devenues molles au fil de l'hiver !

C'est bon pour la santé !

Là comme des automates,

parce que les pieds sont gelés,

que certains ont rendu les armes et sont repartis au chaud...

Nous avançons... patientons... papotons.

Mais qu'est ce qui pousse le puyfolais ?

Oui on s'en fout quoi, on ne sent plus nos pieds certes

on a le nez qui devrait tomber d'ici une minute ou deux

mais nous sommes heureux de vivre cette aventure.

Nicolas de Villiers tel le marsupilami armé de son megaphone,

saute et virevolte de droite et gauche, explique, rectifie,

nous encourage de petites vannes

et mot d'humour !

Quelle ambiance.

Quelques mesures plus tard, il est temps d'aller se changer...

se réchauffer...

merci chaussettes attrapées au dernier moment...

Je suis heureuse de vous trouver...

Déjeuner tous ensemble autour d'un buffet.

Nicolas nous raconte une histoire...

Une belle histoire...

Celle d'un a.....

Celui de...

Chut vous saurez bientôt dans la presse...

(En rapport avec ma photo d'hier...)

Puis nouveau test.

Le nouveau spectacle du Grand parc :

"Le dernier panache"

(Histoire d'Athanase de Charette de la Contrie)

Rien ne fera reculer un puyfolais,

non vent du nord tu n'auras pas notre peau,

nous sommes là devant l'entrée de ce mastodonte,

impatient... des enfants devant leur cadeau de Noël !

Si si j'vous assure.

Nous entrons et là...

Première baffe...

Whaou...

Oh put...

C'est...  géant...

Il y a... et aussi des...

ça tourne et...

Baffe deuxième...

Magnifique...

et puis il y a ce truc là...

Et cette scène qui représente un...

et ici une...

Nicolas dit "pas de photos... ni de vidéos"

Normal, il faut garder le secret, le suspense

que tout le monde soit aussi épaté que nous.

C'est fantastique.

Impossible n'est décidément pas Puy du Fou.

Vous verriez là à droite le... Oh...

et à gauche la... ouh...

Non mais ils sont fous...

Oui c'est bien ça le Puy des fous !

Puy des génies !

Puy de "il faut toujours croire en ses rêves"

Oui mais pendant ce temps-là...

Mes orteils bloqués au fond de mes grolles

n'ont toujours pas repris de sensation...

Je marche sur des moignons...

je crois que je dois avoir une chose qui s'appelle pied

et que je traîne au bout des jambes...

Bref une magnifique journée

qui m'a mis les pieds au froid certes,

mais la tête dans les étoiles

et le coeur au chaud.

Ben vous savez quoi...

ça fait du bien.

Vivement la prochaine répétition !

 

Bonne semaine.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Puy du Fou
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 05:13
L'image du dimanche 11

C'est la tête (encore) dans les étoiles,

que je programme cette photo mystérieuse.

Elle sera mon image du dimanche

mais pourrait être aussi un Ckoidonc.

Il n'en sera rien, mais je vous promets que vous allez en entendre parler,

probablement cette semaine.

Ne cherchez pas, attendez...

Je vous retrouve demain pour vous parler de mon samedi.

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Les dimanches
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 07:51
Ri... Riquet... et Rire

Je ne connais pas votre rituel du matin,

mais ici, il consiste pour moi à...

primo éviter le chat qui vient gentiment me dire bonjour,

sous des "miaou mraww mrouuu" prolongés

en montant l'escalier à fond la gomme alors que je le descends...

ou... il est déjà sur le palier car il a la dalle

et qu'il descend en zigzag en même temps que moi.

Tous des matins c'est son grand jeu et...

mon premier exercice de concentration,

nous évitons ainsi chaque jour, chutes et écrasements de pattes.

Hum aujourd'hui il me regarde de travers...

Ensuite, allumages des cafetière et bouilloire, l'humeur est bonne,

je me sens plutôt bien, en forme et tout et tout,

surtout que demain c'est samedi...

Samedi de retrouvailles... et de tests...

Ensuite, un tour à la salle de bain et là,

immanquablement, je croise le miroir...

AHHhhhhhhhhhhhhhh...

Ohhhhhhhh.

Ahhh je comprends le comportement du chat...

qui refusait de me faire son petit câlin dans le cou...

Ben ce matin grâce à toi, cher miroir,

j'ai piqué mon premier fou rire de la journée !

Non mais t'as vu la tronche que tu me renvoies...

Ah oui c'est vrai le pauvre il n'y peut rien.

 T'as fais quoi avec tes cheveux cette nuit ?

C'est quoi cette coupe ?

Tu veux lancer une nouvelle mode ?

T'auras pas de succès ma poule.

On dirait Riquet à la houppe !

Vite un coup de brosse...

Rien retour à la hausse !

re brossage...

c'est pire !

l'electricité statique s'en mêle,

c'est la cata !

Je n'ai plus de houppe mais éclaté en palmier !

Eh ben heureusement que mon homme ne me voit pas comme ça,

pas trop sexy la gonzesse...

Hop en attendant la douche sauvatrice,

la capuche du peignoir applatira la chose le temps du petit déj

Et voilà, ce fut mon premier rire de ce vendredi !

Je vous en souhaite plein aussi.

 

Bon match ce soir...

Oui les zamis y'a rugby !

A demain ?

Euh peut être si j'ai le temps avant de partir...

Sinon bon week-end.

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ainsi va... la vie !
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 07:55

Coucou les Zamis !

Rien de neuf dans mon atelier...

D'où ce triste passage désertique de mon blog.

Mais... la tête chercheuse continue de fonctionner.

Cela fourmille là-haut dans ma caboche.

Les "scans" de négatifs photos sont presque terminés

(euh presque car...  j'en ai retrouvé d'autres...)

et comme j'en ai un peu ras la casquette,

je bidouille des conneries.

J'aimerais notamment fabriquer des fleurs en papier...

De soie ou de crépon

et donc je passe un temps fou sur internet !

 

Hier j'ai regardé en "replay",

un film documentaire

"quand j'avais six ans, j'ai tué un dragon"

de Bruno Romy (cinéaste) et Annabelle Cocollos (dessinatrice).

C'est l'histoire de...

Ces deux parents, Bruno et Annabelle,

qui apprennent que leur fille Mika, 6 ans, est atteinte d'une leucémie

Ils décrivent et évoquent à travers ce film,

le séisme provoqué par l'annonce du diagnostic,

leurs états d'âme,

mais aussi le long parcours quotidien de cette vie bouleversée par la maladie.

Ce film, une histoire vraie, est très touchant,

sans être larmoyant,

ponctué de témoignages (Mika, ses parents, le personnel médical),

de dessins, de poésie et d'humour parfois.

Il est à voir sur France 2 replay pendant 5 jours encore.

Comme chu trop sympa

Voici le lien direct vers le replay

Bon visionnage (une heure environ).

 

Sinon ?

J'ai hâte d'être à samedi...

Certains comprendrons.

 

Bonne journée à demain

 

 

 

 

Tuer le dragon...
Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Vidéos
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 08:13
Cette station... j'y ai usé mes semelles de godasses !

Cette station... j'y ai usé mes semelles de godasses !

Et si nous partions faire un tour dans le métro parisien.

Découvert ce matin au hasard de mes errances sur facedetruc

j'ai adoré les photos de l'album "Métropolisson" de Janol Apin.

Cet album partagé sur son site (à découvrir par ici) date un peu...

(Septembre 2012),

mais il est bon de le faire remonter un peu à la surface

et d'aller voir ce qu'il fait aujourd'hui :

chapel-noz

 

L'album bleu

plaira tout particulièrement à Héloïse.

 

Bonne semaine à tous.

 

celles-ci aussi... et bien d'autres encore
celles-ci aussi... et bien d'autres encore

celles-ci aussi... et bien d'autres encore

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Photographes
commenter cet article
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 06:31
Warren Keelan

Warren Keelan

A retrouver en un clic ici

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Les dimanches Photographes
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 07:15

Voilà voilà, j'ai terminé les "scan" de photos !

Alors voici mon installation en détails.

Comme d'habitude,

en pratiquant et testant, j'ai apporté quelques modifications,

vous aurez réellement besoin de :

 

Des pinces (à linge ou autres qui serrent bien)

Une lampe style "architecte" avec une ampoule économie d'énergie

(vous savez les ampoules qui mettent une plombe à éclairer...).

La mienne est d'un ton "lumière du jour".

Attends Ontont je te montre

Vieux négatifs suite

Ah vous avez remarqué...

Les pinces vont servir à poser quelque chose...

Il vous faut ensuite :

une plaque transparente "style plexiglas"

(longueur correspondant à la largeur de la lampe,

hauteur 10 cm)

sur laquelle j'ai posé mon calque découpé aux même dimensions.

Hop un petit morceau de scotch de chaque côté.

(Si vous n'avez pas de plexi,

un carton à ces dimensions, dont vous aurez évider le centre

puis scotché le calque fera l'affaire)

 

J'ai ensuite créé de chaque côté, avec du canson noir, des rebords.

vite une photo

 

 

Vieux négatifs suite

Hop hop hop,

pas d'affolement vous allez comprendre mon système...

On installe donc cette plaque sur les pinces à linge,

et avec le niveau on vérifie la parfaite horizontalité de la chose...

Vite photo...

Vieux négatifs suite

Ensuite, j'ai placé mon appareil photo sur un pied

et vérifié avec les niveaux toujours...

Oui là-dessus j'suis devenue un peu maniaque

(depuis que mon homme, il y a quelques années,

a fixé une étagère dans la chambre d'Héloise...

parfaitement de travers et visible à l'oeil nu...)

Ah chéri je t'adore.

 

Vous admirerez la manière dont le bras de ma lampe tient...

Oui bah on fait comme on peut !

Vieux négatifs suite
vue de dessus

vue de dessus

Ensuite on place le négatif sur la plaque,

on le fixe avec la pince à dessin (pleine de peinture de son papa...)

 

Vieux négatifs suite

et on dépose la plaque sur le support pince à linge...

On allume la lumière et l'appareil photo

et hop on déclenche gentiment pour prendre la photo.

J'ai pris ce petit appareil photo mais avec le canon ça marche aussi.

J'ai testé les deux et la mise au point s'est faite correctement

avec la "macro"

A vous de régler, pour le mieux.

 

Petite précision, si votre ampoule n'est pas la bonne...

vous verrez dans le calque... les filaments rougir...

il vous faut une ampoule comme la mienne

("Megaman" 11watt 96mA)

Faites des tests,

vous comprendrez rapidement le pourquoi du comment...

 

 

Ok là y'a pas de négatif...

Ok là y'a pas de négatif...

Ensuite c'est un jeu d'enfant,

on transfère sur l'ordi, on ouvre photoshop...

on clique sur "image"

puis sur "réglage"

puis sur "négatif"

ou le raccourci "ctrl I" i (en majuscule)

et là c'est magique,

la photo apparaît.

J'espère que ça vous a plu

et que cela était suffisamment clair pour que vous puissiez le reproduire.

Si besoin je suis à votre disposition.

Il y a certainement d'autres moyens

(auxquels j'ai pensé...)

mais celui-ci est simple à réaliser.

 

Info... 8 h 12 en Vendée...

Il neige !

 

Bye bye les zamis

à demain

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans bidouillages et créations diverses Tester pour vous
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 07:47

Ce matin,

message perso à mon Ontont.

"Ca y est, j'ai trouvé comment scanner les très vieux négatifs !"

Pour les autres, je vous montre ça très vite,

il faut juste que je prenne quelques photos de mon installation diabolique...

L'idée m'est venue en allumant ma lampe de bureau,

elle était dirigée vers ma tronche, après un éblouissement,

j'ai vu (non, pas la Vierge) mais l'ampoule et là...

Ding illumination.

Je venais de trouver comment révéler les très vieux négatifs des parents,

ceux qui ne passent pas dans mon scan à négatifs.

J'ai donc attrapé une feuille de papier calque très épais...

un scalpel, un crayon, une règle...

Vieux négatifs

Hop hop hop,

trois mesures et deux découpages

Vieux négatifs

un peu de collage...

Vieux négatifs

installation que je n'ai pas prise en photo...

mais voici mon négatif...

Vieux négatifs

Puis un petit miracle de photoshop plus tard,

là attention le choc...

voici mes parents.

Ah... qu'ils sont beaux.

(Bien entendu les visages sont floutés,

respect de la vie privée oblige.)

Ontont si tu veux m'envoyer tes négatifs, c'est avec plaisir.

Vieux négatifs

Promis, aujourd'hui je vous fais une photo de mon atelier,

transformé en labo scan !

 

Bonne journée les zamis,

 

 

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans bidouillages et créations diverses Tester pour vous
commenter cet article
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 07:24

Plus de bricolages en vue, mais de sérieux rangements dans la maison,

oui un peu "vidage" avant nettoyage de printemps.

J'ai aussi entrepris de scanner tous nos négatifs photos.

C'est assez marrant.

On prend un peu une baffe dans la tronche

en constatant que ce qui défile sous nos yeux

n'était finalement pas si loin...

Oh la vache le temps passe vite, je vous confirme.

Je vais donc partager quelques souvenirs... de chats !

Allez venez.

Plongée dans mes archives photos.

 

Voici Boris, le chat de maman

Boris and co

Boris passe d'agréables et paisibles vacances dans le Cantal

(le département pas le fromage...).

Il a adopté une cagette pour faire sa sieste...

Boris and co

Mais,

pas de bol,

nous débarquons avec enfants et...

notre terreur fraîchement adoptée...

J'ai nommé :

Félix

Boris and co

Adieu zenitude et repos.

Nous assisterons à la mise en évidence de ce que sont :

 patience et éducation féline...

Boris and co
Boris and co
Boris and co
Boris and co
Boris and co
Boris and co

Le bougre prend de l'assurance et passe à l'attaque d'un plus gros...

beaucoup plus grand...

C'est qu'il est vaillant l'animal.

Boris and co

Hasting,

crème parmi les crèmes de chien,

se montrera patient lui aussi, tolérant...

subissant régulièrement les assauts

et les séances d'acupuncture du monstre

Boris and co

Après s'être retrouvé coincé dans le haut d'un bouleau,

miaulant désespérément qu'on vienne le sauver...

Nous humains impuissants, bras ballants au pied de l'arbre,

ni une ni deux,

Boris avait été le chercher et lui avait montré,

patte après patte,

 branche après branche

comment redescendre.

Journée éreintante pour cette petite boule de poils.

Vite un bon gros roupillon bien mérité

et enfin une tranquillité retrouvée pour ses camardes de jeux.

 

Voici le repos du guerrier.

Boris and co

Ciao les zamis à demain.

Bonne journée.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans La vie de nos chats...
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 07:36

Enfin la solution !

 

Ckoidonc n°22 -Solution-

Maîtika inspecte...

mais ce n'est pas mon champignon...

Dans une voiture ?

Non mais tu divagues ma fille...

Si si, c'est bien dans un véhicule que l'on pouvait

trouver mon Ckoidonc 22.

Plus exactement, à l'arrière,

dans le coffre...

Sous la moquette de coffre...

Ckoidonc n°22 -Solution-

pour atteindre la roue de secours,

une plaque d'isorel...

Ckoidonc n°22 -Solution-

Joli et étonnant non ?

Inquiétant oui...

Il y avait aussi une bonne retenue d'eau,

la roue de secours baignait dans 5 cm d'eau...

Rassurez-vous tout est rentré dans l'ordre,

vidange de flotte faite !

J'espère que vous avez apprécié ce Ckoidonc.

Je vous souhaite une bonne journée

A demain.

Repost 0
Published by sophie-matriochka-et-vitrines - dans Ckoidonc
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • Le blog de Sophie, Matriochkas et Vitrines.
  • : Ce blog est principalement consacré à deux de mes passions : la confection de vitrines miniatures et création de poupées russes. Mais aussi mon livre de partage d'idées bricolages, mon défouloir, mon "fouzitou".. mon lien avec ma famille, mes amis et tous autres qui seront les bienvenus.
  • Contact

Nombre de visites

un compteur pour votre site

Recherche

Ma boutique en ligne